Question sur : Un aperçu des orientations réglementaires Question sur : Un aperçu des orientations réglementaires En réponse à :

Sujet : Un aperçu des orientations réglementaires

R�pondu le lundi 24 janvier 2011 par Koffi-Kuma Kokou

AUTOURS DES ÉPISODES DE GRANDE POLLUTION AQUATIQUE

NOTE DE SYNTHÈSE PROPOSE PAR KOFFI-KUMA Edem

L’incendie de l’entrepôt de stockage de l’entreprise Sandoz et la pollution du Rhône sont des événements riches de conséquences qui ont révélé une fois de plus à l’opinion mondiale la négligence de la mise en œuvre du principe de précaution dans la gestion de notre environnement, pour preuve la plupart des industries rejettent les effluents résultant de leurs activités dans la nature ou directement dans les cours d’eau avoisinantes sans aucun traitement préalable ou par négligence, ainsi le milieu aquatique, par son rôle de principal réceptacle des effluents industriels et des eaux de ruissellement, est le compartiment privilégié d’accumulation des produits chimiques résultant des activités humaines précitées.
C’est ainsi que dans plusieurs cours d’eaux, des centaines de milliers de tonnes de sédiments contaminées sont mobilisés sous l’effet des bouleversements qui affectent le fonctionnement hydrologique de ces cours d’eaux. Durant les périodes de crue les sédiments remontent en surface.
L’autre pollution qui doit être mis en évidence est la pollution de l’environnement par voie atmosphérique car les substances chimiques disséminés dans l’environnement viennent des eaux de pluie, et finissent dans les stations d’épuration et dans les forêts.

Les enseignements que l’on peut tirer des deux exemples référencés sont :
Le cruel retour d’une activité humaine inconsciente choisissant comme but et échelle de valeur le profit et non la gestion durable de notre patrimoine environnemental,
Les conséquences du peu d’intérêt accordé par les autorités aux phénomènes de pollutions dès les premières alertes émanant des riverains,
Les conséquences du peu de crédit et du sous financement des projets d’investigation et de gestion durable des ressources environnementales,
Les conséquences de la non élaboration des normes loco régionales pour la gestion durable des l’environnement.

Les indicateurs proposés :

Proportion d’industrie travaillant avec des produits contenus dans la liste des produits sous surveillance,
Nombre produits fabriqués par les industries et qui sont soumis à l’analyse de risque,
Nombre produits fabriqués par les industries et qui sont stockés selon les normes en vigueur,
Nombre d’industries manipulant des produits chimiques dotées de bacs de rétention des eaux d’extinction
Nombre d’industries manipulant des produits chimiques dotées de bacs pouvant servir de bassins tampons lors des déversements accidentels de substances dangereuses pour l’environnement.
Nombre de structures industrielles libérant des produits chimiques (Cox, PM2,5, PM10…) dans la nature selon les seuils acceptables,
Nombre d’industrie sans risque majeur pour l’environnement
Nombre de structures industrielles ayant un label écologique,
Nombre de structures industrielles qui participent au financement de la recherche.

Les pistes de résolution :

Création des agences interministérielles dotées de ressources et de pouvoirs conséquents pour le contrôle et le suivi de la gestion des résidus et effluents industriels,
Création d’un fonds mondial pour l’environnement,
Développement de la ressource humaine en matière de gestion de l’environnement (Ingénieurs, juristes, médecins),
Création des comités régionaux de gestion de l’environnement,
Détermination de la fréquence du contrôle de la qualité des eaux dans la nature,
Élaboration des normes loco régionales pour la gestion durable de l’environnement.
Création d’un partenariat public privé pour la gestion durable de l’environnement

Les conséquences à long terme

Les résidus ainsi drainés par les cours d’eaux subissent diverses transformations ou sont ingérés par la faune et la flore aquatique qui deviennent dangereuses pour les éventuels consommateurs des produits issues de ces cours d’eaux. Ces résidus qui dans la plupart des cas cimentent le fond des cours d’eaux sont perpétuellement mobilisés, surtout dans les périodes de crue, d’où le perpétuel danger qui pèse sur notre survie.
Les conséquences juridiques

Les deux crise ont permis un activisme réglementaire au bénéfice des eaux pour preuve nous pouvons cité le renforcement de la protection des eaux qui a été intégrée dans les documents fixant les principes de lutte contre l’incendie et également ceux relatifs à la protection des eaux de refroidissement.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 1er décembre 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos