Question sur : L’incapacité du système légal de prévenir la toxicité développementale infraclinique Question sur : L’incapacité du système légal de prévenir la toxicité développementale infraclinique En réponse à :

Sujet : L’incapacité du système légal de prévenir la toxicité développementale infraclinique

R�pondu le jeudi 12 mai 2011 par Yorghos Remvikos

Le problème concerne la quantité de substances à tester. C’est pourquoi il est important de sélectionner celles qui sont considérées comme plus préoccupantes. Le fait est que le contexte réglementaire aurait pu aider. Ce n’est pas le cas aux Etats-Unis, comme le décrit le papier. Quant à REACH, le principe est bon, mais nous attendons de voir avec quelle rythme les données de toxicité sont produites.

Vous trouverez dans d’autres pages des difficultés supplémentaires. En effet, l’estimation de l’exposition fœtale est particulièrement difficile. Ceci nous laisse avec une seule option, la précaution, basée sur la dimension de risques possibles, mais incertains.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 24 octobre 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos