Question sur : Le niveau d’exposition des fumeurs passifs aurait baissé En réponse à :

Sujet : Le niveau d’exposition des fumeurs passifs aurait baissé

R�pondu le mercredi 7 janvier 2015 par Serindat Herve

L’examen biologie médicale serait nécessaire pour avoir des données sanguines afin de déterminer le taux de présence de cotinine. Le résultat est différent entre un fumeur et d’un non-fumeur de 15 fois en unité de ng par ml de sang. Mais quelle est l’analyse du terme non-fumeur ? C’est un individu qui ne fume pas et qui n’est pas en présence de fumeur car il faudrait différencier le non-fumeur et le fumeur passif qui ne fume pas mais présent dans un environnement de fumeurs. Le taux ne sera pas avoir le même entre un non-fumeur et un fumeur passif.
D’autres tests seraient la radiographie du thorax pour détecter une tumeur et un examen clinique pour vérifier les ganglions gonflés ou le foie augmente son volume. Mais ce sont des examens plus coûteux et difficile pour faire sur un nombre important comme de 29000 individus. Par contre, ces deux examens montrent la réalité de l’état du métabolisme de l’individu (stimulus de son environnement). Ce serait pour différencier les individus fumeurs actifs et les fumeurs passifs qui présentent de symptômes cancéreuses donnant une gravité de même ampleur dans certains cas et de comprendre les répercussions de l’air expiré d’un fumeur passif ( fumée ; nicotine, cotinine + co2 dioxyde de carbone produit par l’humain donnant une compilation plus grave).


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 16 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos