Question sur : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire En réponse à :

Sujet : Les particularités du marché de l’amiante sont de toute façon peu compatibles avec la gestion paritaire

R�pondu le dimanche 13 mars 2016 par Mboui Bilong Etienne Gerard

L’organisme paritaire est une institution composée d’un nombre égal de représentants de chaque partie. Ceci voudrait dire qu’une telle institution serait gérée à la fois par les employés et les travailleurs, ce qui rendra difficile la gestion la gestion d’une telle institution, tiraillée entre la recherche de consensus ou d’équité et la recherche du profit.

Cette gestion paritaire pourrait donc conduire à une inertie totale et à un blocage, étant donné que les intérêts divergent fortement (employés et employeurs).

L’enjeu de l’amiante est fortement financier. Le marché de l’amiante est un marché juteux pour des firmes qui n’avaient pas intérêt à voir s’arrêter la production de l’amiante.

De manière générale, la gestion paritaire dans le cas de l’amiante créerait des divergences qui auront pour conséquences des blocages manifestes dans un climat de suspicion réciproque. La gestion d’autres problématiques toutes aussi préoccupantes à l’instar du risque nucléaire, des risques liés aux produits phytosanitaires et aux produits pharmaceutiques sont également des exemples de sujets sur lesquels il y aura difficilement consensus entre employeurs et employés.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 21 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos