Retour aux questions Question sur : La diffusion des médicaments dans l’environnement pose des problèmes considérables ! En réponse à :

Sujet : La diffusion des médicaments dans l’environnement pose des problèmes considérables !

R�pondu le samedi 22 janvier 2011 par Valbrun Jean

Essayez de fournir quelques unes des raisons qui font que le sujet est considéré, sur le plan environnemental, comme très préoccupant.
L’industrie du médicament représente plus de 150 milliards d’euros dans le monde. Les médicaments sont composés d’un principe actif sur lequel repose l’activité thérapeutique et d’un excipient considéré comme inerte. Ce principe actif, dépendant des conditions d’utilisation du médicament peut dans certains cas être considéré comme une arme à double tranchant. Ceci est particulièrement vrai quand la mauvaise gestion d’un grand nombre de classes thérapeutiques tend à constituer une menace pour les écosystèmes tant aquatiques que terrestres. C’est une situation préoccupante pour les raisons suivantes :
1- Il s s’agit d’un grand nombre de familles chimiques et thérapeutiques à propriétés physico-chimiques et mécanismes d’action différents et pouvant avoir des comportements différents suivant les milieux ou les cibles. La nature hydrophile de certains composés peut induire des transferts de molécules actives des sols vers les eaux de surface ou vers les eaux souterraines par phénomène d’entraînement. Quant aux molécules lipophiles, elles peuvent être soumises à des phénomènes de bioconcentration. Cette grande hétérogénéité rend difficile la prédiction des effets sur les écosystèmes et l’orientation de la recherche.
2- Les établissements de fabrication, quoique classés pour la protection de l’environnement, soumis au contrôle et à l’autorisation et certifiés suivant les normes ISO 9000 et ISO 14001 ne semblent pas avoir un contrôle systématique et spécifique d’éventuels rejets médicamenteux dans l’environnement.
3- La gestion des rejets liés aux utilisations en médecine humaine et vétérinaire ne semble pas être bien maîtrisée pour diminuer les impacts environnementaux. Les patients sont considérés comme la principale source de rejets (la partie excrétée des médicaments). Cette source est difficile à gérer d’autant plus que la tendance est de limiter de plus en plus les séjours hospitaliers augmentant le risque de diffusion des médicaments et de leurs métabolites par la prise ambulatoire. En médicine vétérinaire, nombreux médicaments destinés à l’homme par ordonnance sont aussi utilisés pour les animaux domestiques : Daughton et Ternes (1999) donnent notamment l’exemple des tranquillisants et antidépresseurs aux Etats-Unis. Le risque est plus important, quand on considère l’aquaculture qui a vu sa production industrielle multiplié par un facteur quatre en 20 ans (Naylor et Burke 2005). Dans ce type d’aquaculture, des antibiotiques d’usage humain comme les quilonones et les tétracyclines sont très utilisés. Ils sont dispersées directement dans les eaux avec des risques de se retrouver dans des stations d’épuration, les sediments et même l’eau potable provenant de ces stations.

4- Ce problème est d’autant plus préoccupant que plusieurs exemples de contamination de l’environnement dus à une grande quantité de médicaments non utilisés et à la partie excrétée ont été rapportés.

4.1- Traces de substances médicamenteuses appartenant à plusieurs classes thérapeutiques détectées dans les eaux superficielles à la sortie des stations d’épuration en France et sur tous les continents.
Taux de destruction ou de rétention dans les boues des eaux résiduaires des stations d’assainissement était très variable selon les classes thérapeutiques et, dans une même classe, selon les substances (de 30 à plus de 90 %).
Certaines substances peuvent être transformées dans les stations d’épuration et reprendre une forme biologiquement active.
Possibilité de transfert à l’homme via les plantes alimentaires et/ou les animaux d’élevage de toutes les substances présentes dans les boues d’épuration après épandage sur les sols Des IPAs ont aussi été retrouvés dans l’eau potable.
Les hormones et composés apparentés retrouvées dans les effluents stations d’épuration avec comme consequence la possibilité d’affecter la reproduction et le développement de différentes espèces aquatiques, d’oiseaux, d’amphibiens et de reptiles. L’éthinylestradiol, composant des contraceptifs oraux ou par patch, s’est avéré être un puissant féminisant et un réducteur de la fertilisation des oeufs pour différentes espèces de poissons (Parrott, 2004).

4.2- Contamination de l’athmosphère par l’eucalyptol et les hydrofluoroalcanes qui sont connus pour s’oxyder dans l’atmosphère pour donner l’acide trifluoroacétique qui est un produit fortement persistant, toxique et susceptible d’intervenir dans les mécanismes de l’effet de serre, même si cette source est relativement faible (Jordan et Frank, 1999).
5- La non maîtrise du système de recyclage des médicaments comme c’est le cas avec Cyclamed. Après le tsunami de 2005 en Indonésie des tonnes de médicaments périmés, voire dangereux ont coûté, aux pays récipiendaires, une fortune pour leur destruction.

6- D‘autres préoccupations représentent les risques pour les écosystèmes et l’homme : l’exemple des antibiotiques
Les antibiotiques peuvent se retrouver dans les écosystemes aquatiques et terrestres avec comme conséquence de favoriser des phénomèmes d’antibiorésistance, d’influencer les biomasses bactériennes de l’environnement. Par exemple, des bactéries pathogènes pour le poisson comme les Aeromonas peuvent transmettre et partager des déterminants de résistance aux antibiotiques avec des Escherichia coli isolés chez l’homme (Rhodes et al., 2000a et b ; Sorum, 2000 ; L’Abée-Lund et Sorum, 2001 ; Sorum et L’Abée-Lund, 2002 ; Sorum, 2006).

7- Autres types de préoccupation : Déficience de la règlementation et des difficultés pour la recherche
Ex. : La réglementation, sur le plan européen, est jugée à l’heure actuelle comme étant insuffisante car elle n’envisage pas toutes les conséquences écologiques, notamment à long terme, des rejets de résidus de ces substances médicamenteuses et de leurs dérivés métabolites ou autres.

Sur le plan de la recherche, il est constaté que de nombreuses substances médicamenteuses et la plupart des métabolites ne sont pas encore disponibles dans les bibliothèques de spectrométrie de masse orientées vers les problèmes d’environnement. De plus, il n’existe pas de bibliothèque pour la LC-MS/MS. Il existe aussi des difficultés de l’évaluation qualitative et quantitative des risques relatives aux substances, notamment en ce qui concerne la nocivité intrinsèque, la connaissance des relations dose-effet et l’estimation des expositions (connaissance des metabolites et leur impact sur l’environnement), s’agissant aussi bien des populations humaines que des écosystèmes.

D’un autre côté, dans le cadre des tests sur les espèces aquatiques, ces dernières sont mal connues et les tests conventionnels utilisés dans les évaluations ne portent que sur des effets aigus, mesurés donc à court terme. Des facteurs correctifs sont appliqués sur les données de toxicité aiguë pour extrapoler les impacts chroniques de certaines substances. Les données de tests menés sur le long terme semblent indiquer que cette approche (d’extrapolation) n’est pas toujours valable et que la prédiction des effets chroniques pour certains IPAs nécessite des approches plus mécanistiques, de pharmacologie comparative par exemple.

Conclusion
En dépit du fait que l’éventualité de risques sanitaires pour l’homme, dus à l’exposition des populations aux résidus de substances médicamenteuses, n’est pas encore suffisamment documentée mais la présence de ces résidus dans les eaux superficielles et souterraines voire dans l’eau du robinet, reste préoccupante. On sait aussi que certaines substances médicamenteuses peuvent avoir un impact significatif sur la flore et la faune, notamment en matière d’antibiorésistance ou de modulation endocrinienne qui peuvent survenir à doses faibles. Cependant de tels impacts écologiques, à faibles concentrations et surtout en association ont été insuffisamment évalués à ce jour.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 9 août 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos