Retour aux questions Question sur : La diffusion des médicaments dans l’environnement pose des problèmes considérables ! En réponse à :

Sujet : La diffusion des médicaments dans l’environnement pose des problèmes considérables !

R�pondu le mardi 3 juillet 2012 par Ciza Gratien

La diffusion des médicaments dans l’environnement pose des problèmes considérables pour plusieurs raisons. En effet,1° la présence de résidus de substances médicamenteurses dans les eaux est liée rejets émis tout au long de leur cycle de vie, depuis le processus de fabrication des principes actifs ou spécialités pharmaceutiques, au cours de l’utilisation en milieu de soins, utilisation vétérinaire ou nutritionnelle, jusqu’à la dernière étépe de gestion des médicaments dans les armoires, y compris la collecte et la destruction des médicaments n’ayant pas été utilisé pour diverses raisons.
2°Le processus de rejet de médicament est continuel puisque l’industrie pharmaceutique ne peut pas être arretée parceque en plus des raisons économiques, les médicaments sont indispensables pour traiter les maladies que ce soit humaines, animales ou végétales, soulager les souffrances, établir les diagnostics ou même être utilisté dans le traitement préventif.
3° Plusieurs classes thérapeutiques sont mentionnées dans la littérature scientifique comme étant à l’origine de l’écotoxicité aigue aquatique. Ce sont des médicaments que l’on ne peut pas se passer de fabriquer ou de distribuer, en l’occurence les anti infecieux (anti bactériens, anti fongiques, anti viraux dont les ARVs utilisé dans la prise en charge du SIDA) les anti parasitaires) les analgésiques, les anti inflammatoires, les médicaments du système nerveux, du système cardiovasculaire, du système digestif, du système endocrinien, etc....
4° Ces composés ayant échappé dans les stations d’épuration via le reseau d’assainissement, se retrouvent dans les eaux superficielles ou dans les eaux souterraines et une quantité a été retrouvé même dans l’eau de robinet destinée à la consommation. Ce n’est pas exclu que l’effet cumulatif ne finira pas par occasionner des effets néfastes à l’hommes dans la mesure où les effets sur les espèces aquatiques demeurent inconnues et que les méthodes actuelles de test des données sur le long terme ne mènent pa à des résultats fiables.
5° Les résidus de ces substances médicamenteuses sont répatis dans différents compartiments de l’environnement en fonction des caractéristiques propres à chaque substance, comme la quantité fabriquée, la métabolisation chez l’homme ou chez l’animal, les propriétés physico-chimiques, la biodégradabilité de la substance et de ses métabolites dans l’eau, les sols et les chaînes alimentaires.
Les substances ayant été retenues dans les boues des stations d’épuration peuvent retourner à l’homme après épandage sur le sol via les plantes alimentaires et ou les animaux d’élevage et ce risque d’exposition reste insuffisamment documenté ;
6° Certaines substances médicamenteuses peuvent avoir un impact significatif sur la flore et la faune notamment en matière d’antibioresistance ou de modulation endocrinienne qui peuvent survenir à des doses faibles
7° Des stations d’épuration peuvent transformer certaines substances et leurs redonner des formes biologiquement actives


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 9 août 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos