Retour aux questions Question sur : L’accumulation des médicaments dans les effluents pose des problèmes ! En réponse à :

Sujet : L’accumulation des médicaments dans les effluents pose des problèmes !

R�pondu le samedi 15 janvier 2011 par Bataillard Caroline

Le premier souci est que les origines de diffusion de ces substances sont multiples, il est donc très compliqué d’envisager de canaliser les différentes sources (eaux usées, élevages, épandages, industries pharmaceutiques, centre de soins humains ou vétérinaires…)

Les traitements envisageables dans les STEP sont techniquement faisables mais ont un coût très important pour une efficacité parfois limitée.

Le seul moyen d’enrayer réellement cette diffusion massive serait de limiter la production de ce déchets et donc limiter la consommation des médicaments.

Là se pose le problème de l’analyse coût/bénéfice de l’utilisation des substances médicamenteuses : Comment interdire ou limiter l’utilisation de substances pharmaceutiques efficaces et parfois vitales dans le traitement de pathologies ou dans la gestion de la douleur ?

La première possibilité serait déjà de limiter l’utilisation de ces substances en revenant à une utilisation raisonnée et raisonnable : La France, et les pays développés en général, consomment des quantités « astronomiques » de médicaments, et les français sont souvent en tête de liste des plus gros consommateurs. Une sensibilisation des tous serait nécessaire (consommateurs, prescripteurs, producteurs).

La seconde possibilité serait aussi de revoir tout le fonctionnement de la mise sur le marché des nouvelles substances pharmaceutiques, dont on sait que certaines sont peu efficaces et pourtant fortement utilisées. Là aussi, gros travail et multiples implications en perspective… d’autant plus que cela ne repose actuellement que sur peu d’études scientifiques aux résultats extrapolés peu probants.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 25 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos