Question sur : Usines d’incinération d’ordures ménagères : risques et acceptabilité En réponse à :

Sujet : Usines d’incinération d’ordures ménagères : risques et acceptabilité

R�pondu le jeudi 29 janvier 2015 par Sidibe Arouna

Homme est un pollueur payeur issue des conclusion suivante :
- à Besançon, un incinérateur est plus polluant, dont les impacts sanitaires s’effectue sur une zone et la position des riverain n’est pas connu:c’est la confusion ;
- à Fos-sur-Mer, un projet d’UIOM, dans une zone déjà soumise à des niveaux de pollution élevés, où une forte mobilisation des riverains contre le projet, soutenue par les autorités compétentes, a terminé en forme politico-judiciaire,ou l’enquête menée par le Ministère de l’environnement, dans une zone décrite comme "péri-urbaine et peu conflictuelle", révèle que la présence d’un incinérateur, performant en terme de maîtrise des rejets polluants, est plutôt bien accepté par les riverains.

Le syndrome NIMBY semble donc s’exprimer essentiellement dans un contexte de projet d’implantation, une structure déjà existante semblant mieux tolérée avec le temps. Plusieurs remarques peuvent tempérer ces conclusions :
- l’enquête de la D4E ne prend en compte que l’avis des gens résidant toujours autour de l’incinérateur, certains riverains ayant pu choisir de quitter cette zone, entraînant ainsi une possible décote immobilière qu’il est important de mesurer dans le cadre d’une évaluation des coûts engendrés par la présence de l’incinérateur,
- il aurait été intéressant de mener le même genre d’enquête (type D4E) à Fos-sur-Mer, pour préciser le degré de connaissances des nuisances potentielles par les opposants,
- on peut faire le parallèle entre la situation à Fos-sur-Mer et celle de Champlan, où, dans une zone déjà fortement dotée en installations polluantes, un projet de plus peut faire "déborder le vase",
- la perception plutôt favorable telle qu’elle est décrite dans l’enquête de la D4E serait probablement altérée si les impacts sanitaires mis en évidence par les scientifiques à Besançon étaient confirmés et portés à la connaissance du grand public.
En sommes le problème de dioxine est un long et difficile accouchement : la dioxine,quelle risque ?et quelle politique ?


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 22 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos