Question sur : Les modèles d’exposition En réponse à :

Sujet : Les modèles d’exposition

R�pondu le samedi 18 juillet 2015 par Senou Kossi Tohouenou

- Les modèles d’exposition présentés ici nous font penser aux méthodes de prise en compte des facteurs de confusion. Par exemple, lors de l’étude de l’impact d’un polluant sur la diminution du volume respiratoire, la méthode de régression est utilisée pour tenir compte de l’influence de l’âge comme facteur de confusion. Nous pouvons nous référer au titre « Régressions, ajustements et facteurs de confusion » dans le cours épidémiologie.

- En terme de type de relation, ces modèles permettent de dégager, parmi les différentes variables, les déterminants de l’exposition, c’est-à-dire celles qui permettent d’évaluer l’exposition. Ces modèles permettent également d’identifier l’impact d’autres variables à rôle explicatif comme les sources de variabilité qui influencent la mesure de l’exposition.
L’exposition étant ainsi bien modélisée avec une plus grande précision, et par groupes professionnels, des études épidémiologiques peuvent dès lors permettre de dégager des corrélations entre expositions et effets sanitaires en milieu professionnel par exemple. Ces dernières vont servir de bases en toxicologie pour une étude mécanistique des polluants cibles dans le développement d’une pathologie.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 20 octobre 2019 | Chartes | Mentions légales | A propos