Question sur : Rappels historiques : Estimation du risque en 1994 En réponse à :

Sujet : Rappels historiques : Estimation du risque en 1994

R�pondu le vendredi 21 janvier 2011 par Perez Munoz Antoine

Le CPA, structure paritaire dont nous avons vu en détail, dans un autre TD, les efforts pour retarder la prise de conscience des effets de l’exposition à l’amiante, oeuvrait dans un cadre d’exposition professionnelle et non environnementale. On peut considérer qu’en 1994 ces effets sont de moins en moins contestés puisque le principe de l’interdiction de l’utilisation de l’amiante date de 1997. L’omniprésence du CPA peut toutefois avoir joué un rôle dans l’absence de réaction après les premiers résultats de la mission de 1994 qui sont pour le moins alarmants concernant les niveaux d’exposition (40 fois les seuils d’exposition professionnelle définis justement par le CPA) et le pourcentage de population concernée par ce risque (7000 personnes sur un total de 45000, soit environ 15%). Ces chiffres laissaient présager un très grave problème de santé publique et auraient dû susciter une réponse à la fois plus rapide et plus énergique.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 21 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos