Question sur : Rappels historiques : Estimation du risque en 1994 En réponse à :

Sujet : Rappels historiques : Estimation du risque en 1994

R�pondu le mercredi 26 janvier 2011 par Ndiaye Seynabou

L’étude 1994 a montré que la trémolite est responsable d’un taux élevé de cancers dans la région. Pour cette étude la population exposée était potentiellement de 7000 personnes pour toute la région. Par contre dans la région du Nord, l’étude épidémiologique a montré des taux très élevés de cancers, plus que dans le Sud et l’Ile, la population atteinte serait de 45000 personnes. L’exposition serait directement ou indirectement liée aux activités en milieu professionnel. Cela pourrait expliquer le retard dans la prise de conscience des autorités et populations pour une mise en place d’un dispositif de gestion de ce problème.
La réaction tardive des pouvoirs publics pourrait aussi s’expliquer par le fait que dans les premières études, les fibres de diamètres inférieur à 3 sont susceptibles d’occasionner des maladies respiratoires alors que maintenant seules les fibres de longueur supérieure à 5µm présente des risque pour la santé. Et donc le rapport très élevé Longueur/diamètre traduit une cancérogénicité importante.
L’insuffisance dans l’appréciation de ses deux situations pourrait être à l’origine du nombre important de cancers (mésothéliomes et cancers pulmonaires) vue que la trémolite est une variété d’amiante à cancérogénicité importante.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 21 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos