Question sur : Pollution du Rhône au PCB Question sur : Pollution du Rhône au PCB En réponse à :

Sujet : Pollution du Rhône au PCB

R�pondu le jeudi 5 juillet 2012 par Ndjip Jean Marie

La pollution du Rhône au PCB et l’incendie du dépôt de Sandoz à Bale sont deux des plus importantes contaminations de l’histoire des cours d’eaux en Europe…
Alors que la pollution au PCB a été un processus lent et progressif faisant intervenir une substance chimique, le pyralène : un produit persistant et accumulable dans les milieux aquatiques et qui contamine l’homme à travers les aliments, l’incendie de Sandoz à Bale a été une pollution spontanée et massive impliquant les substances médicamenteuses diverses allant des anesthésistes volatiles aux antibiotiques nocifs pour la faune et la flore aquatique.
Ceci dit l’incendie de Bale a entrainé une pollution aiguée qui a détérioré la chaine alimentaire à partir des effluents constituées par les eaux déployées par les pompiers pour éteindre le feu et qui ont transporté les stokes de médicaments calcinés ou non dans le fleuve. Le choc écologique a été brutal avec la disparition de la microflore et la mort directe ou indirecte des invertébrés aquatiques, des poissons et des reptiles. L’homme se contamine en consommant le poisson et l’eau polluée du fleuve.
Pendant ce temps la pollution au PCB est le résultat d’une contamination lente et chronique issue des eaux de la pollution atmosphérique à 50% par des eaux de pluies provenant des stations d’épuration. Le pyralène se retrouve scotché sur les sédiments remobilisables par le régime hydrographique et le passage au poisson qui contamine l’homme à son tour.
L’impact sanitaire est grave dans les deux cas, insidieuse et chronique pour le PCB et particulièrement aiguée pour les substances médicamenteuses.
L’action publique est urgente et prompte dans le cas de l’incendie de Bale : elle vise l’interdiction de la consommation des eaux et du poisson en provenance du fleuve pollué et secondairement la dépollution et la reconstitution de l’écosystème. Par ailleurs l’action préventive d’une telle catastrophe porte sur la construction des réservoirs de collecte des eaux d’extinction du feu et de son épuration avant le déversement dans la nature dans le cas d’un probable incendie.
Dans le cas du Rhône l’action publique efficace doit porter sur la durée, la pollution étant chronique et insidieuse. Il s’agit d’interdire la consommation des eaux et du poisson du Rhône, de la règlementation du rejet industriel du PCB et de l’extraction du pyralène des eaux de pluie à leur passage dans les stations d’épuration.


Forum bouton radio modere abonnement

forum vous enregistrer forum vous inscrire

[Connexion] [s’inscrire] [mot de passe oublié ?]

SPIP3  Mise à jour : le 26 octobre 2021 | Chartes | Mentions légales | A propos