La santé des milieux, évaluation et surveillance

De manière générale nous considérons les grands milieux : air, eau et sols, comme les “médiateurs” de la pollution [1], entre sources d’émissions et exposition des personnes. En fonction du milieu et de sa complexité, des transformations, accumulations et transferts de polluants peuvent intervenir. Les écosystèmes associés peuvent être altérés.

Il est donc logique d’évaluer et de surveiller la santé ou la qualité des milieux, les indicateurs appropriés pouvant nous alerter sur la nécessité d’intervenir avant que des dommages ne s’installent, a fortiori avant que des impacts sur la santé ne puissent avoir lieu.

Ce module comprend une présentation des aspects méthodologiques d’exploration de l’intégrité des écosystèmes (écotoxicologie), mais aussi une connaissance du fonctionnement des milieux, p.ex. la physicochimie de l’atmosphère ou l’écologie des milieux aquatiques. Les sources de polluants et les impacts sur les milieux sont également passés au crible, de manière à disposer des éléments nécessaires à l’élaboration des politiques qui seront traités dans d’autres modules.

SPIP3  Mise à jour : le 9 décembre 2018 | Chartes | Mentions légales | A propos