L’incapacité du système légal de prévenir la toxicité développementale infraclinique

Les systèmes légaux semblent dans l’incapacité d’identifier et prévenir les effets toxiques développementaux infra cliniques chez les enfants, ce qui peut conduire à des dommages sur le long terme. Aux USA la majorité des substances sont mises sur le marché sans obligation légale de tester la toxicité (les textes portent le nom de“post introduction sur le marché”. En 1984, moins de 20% des substances avaient étaient soumise à une évaluation préalable avant la mise sur le marché et il y a eu peu d’évolution depuis.

Une fois que ces substances sont suspectées de causer des dommages, il incombe à l’autorité admisnistrative de démontrer ces effets toxiques et leurs causes, une démonstration qui devient de plus en plus difficile. Ce type d’approche a posteriori ne produisent que peu de données avant la survenue d’expositions et les mesures protectrices interviennent une fois que les dommages sont déjà intervenus. Le screening préalable à la mise sur le marché, selon la loi cadre “US Toxic Substances Control Act”, ne permet pas d’obtenir des données et d’apporter une protection.

L’évaluation préalable à la commercialisation comme pour les médicaments et les pesticides offrent plus de possibilités d’identification et d’élimination les substances toxiques avant tout dommage, ne s’appliquent pas à un grand nombre de substances et ne comprennet pas la recherche développementale.
Le système REACH, introduit en UE est de ce point de vue plus prometteur pour l’identification de toxiques, nouveaux ou existants. Cependant, le potentiel pour des effets développementaux infra cliniques subtiles nous conduit à envisager des approches plus dans le domaine de la précaution, vis-à-vis de la toxicité potentielle pour éviter les dommages.

Cet article décrit une législation plus robuste, faisant appel à la précaution, constituant une rupture avec les lois existantes. La communauté scientifique est en mesure d’aider les efforts des juristes en rendant publique l’importance des effets développementaux infra cliniques.

4 Messages de forum

  • Pourquoi vraiment cette incapacité ? Certes l’organisme humain est différent de l’organisme des autres animaux ! La plupart des études de physiologie se base sur des études conduites sur les rats de laboratoire et autres variétés de cobailles ; est-ce que cette piste ne peut pas être explorée ? En d’autres termes ne peut-on pas conduire des études sur des cobailles relatives à la toxicité développementale d’un produit afin de prédire certains effets sur l’organisme humain ? Véritable incapacité ou manque de volonté ?

    Répondre à ce message

    • Le problème concerne la quantité de substances à tester. C’est pourquoi il est important de sélectionner celles qui sont considérées comme plus préoccupantes. Le fait est que le contexte réglementaire aurait pu aider. Ce n’est pas le cas aux Etats-Unis, comme le décrit le papier. Quant à REACH, le principe est bon, mais nous attendons de voir avec quelle rythme les données de toxicité sont produites.

      Vous trouverez dans d’autres pages des difficultés supplémentaires. En effet, l’estimation de l’exposition fœtale est particulièrement difficile. Ceci nous laisse avec une seule option, la précaution, basée sur la dimension de risques possibles, mais incertains.

      Répondre à ce message

  • Est ce que vous pouvez préciser le sens du terme "infraclinique", la définition trouvée sur google ne m’éclaire pas beaucoup dans le contexte de ce cours.

    Répondre à ce message

    • Le mot a une signification qui n’est pas contextuelle. Il s’agit de lésions pathologiques qui échappent à l’examen clinique. Par abus de langage c’est devenu les lésions qui échappent à tout moyen diagnostic, à un moment donné. Ceci est en lien avec les investissements pour anticiper le diagnostic, d’où la notion de dépistage. Cependant, pour les pathologies développementales, le cas est plus complexe.

      Répondre à ce message

Poser une question

P.-S.

L’article complet peut être téléchargé via le lien en bas de page

SPIP3  Mise à jour : le 29 septembre 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos