Maladies familiales ou héréditaires

Il existe une fréquente confusion entre les termes familial et héréditaire. Pourtant il révêtent des significations distinctes. Le trait familial est défini par l’analyse de l’historique de la famille. Ainsi les critères d’Amsterdam qui concernent le nombre de membres atteints, le type de cancer et l’âge au diagnostic, permettent d’identifier ces familles. L’hérédité ne pourra être définie qu’après l’identification du gène et de ses mutations, dont il faudra prouver la co-segrégation avec le trait pathologique. Ceci est plus ou moins facile en fonction de la fréquence de la forme de cancer dans la population (une tumeur pédiatrique rare plutôt que le cancer du sein) ou l’existence d’une maladie associée (tumeur bénignes ou autres signes phénotypiques).

Actuellement on considère que 5-10% des cancers sont héréditaires, c’est à dire sont dûs à des mutations germinales de forte pénétrance [1]. Environ 15-20% additionnels sont dénommés familiaux, ce qui recouvre diverses causes :
Des gènes à faible pénétrance,
Des causes multigéniques,
Les intéraction gène - environnement.

Les fonctions de la plupart des gènes impliqués dans les syndromes héréditaires ont été caractérisées. Pour autant, ceci ne signifie pas que nous sommes en mesure de situer précisemment leur influence dans la cancérogenèse :
- La mutation d’APC entraîne une extension du compartiment prolifératif, normalement situé au fond des cryptes (une façon d’échapper au phénomène d’anoikis décrit dans le chapitre sur les agressions environnementales) ;
- Une mutation du géne Rb enlève le principal régulateur de l’entrée en cycle cellulaire (souvent associé à une hyperprolifération, comme pour de la rétine immature, d’où le lien avec le rétinoblastome) ;
- Quant à p53 (environ 50% des cancers, tous types histologiques confondus, présentent des mutations de ce gène), la perte de la surveillance des dommages sur le génome est compatible avec les multiples formes de cancer associés au syndrome de Li-Fraumeni.

Poser une question

Notes

[1la probabilité de développer un cancer en cas de mutations est élevée, voire très élevée

SPIP3  Mise à jour : le 29 septembre 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos