Différentes classifications des substances vis à vis du risque cancerigène

Les différents types de classification reposent sur les mêmes principes. Il s’agit toujours du niveau de la preuve apportée par les données scientifiques du moment (décidé, qui seront traduits en contraintes réglementaires par les décideurs publics.

  1. Classification de l’Union Européenne :
    - Première catégorie : substances que l’on sait être cancérogènes pour l’homme. On dispose de suffisamment d’éléments pour établir l’existence d’une relation de cause à effet entre l’exposition de l’homme à de telles substances et l’apparition d’un cancer.
    - Deuxième catégorie : substances devant être assimilées à des substances cancérogènes pour l’homme. On dispose de suffisamment d’éléments pour justifier une forte présomption que l’exposition de l’homme à de telles substances peut provoquer un cancer. Cette présomption est généralement fondée, 1) sur des études appropriées à long terme sur l’animal, 2) sur d’autres informations appropriées.
    - Troisième catégorie : substances préoccupantes pour l’homme en raison d’effets cancérogènes possibles mais pour lesquelles les informations disponibles ne permettent pas une évaluation satisfaisante. Il existe des informations issues d’études adéquates sur les animaux, mais elles sont insuffisantes pour classer la substance dans la deuxième catégorie.
  2. Classification du Centre International de Recherche sur le Cancer
    - Groupe 1 : l’agent (ou le mélange) est cancérigène pour l’homme.
    - Groupe 2A : l’agent (ou le mélange) est probablement cancérigène pour l’homme. Il existe des indices limités de cancérogénicité chez l’homme et des indices suffisants de cancérogénicité pour l’animal de laboratoire.
    - Groupe 2B : l’agent (ou le mélange) pourrait être cancérigène pour l’homme.
    - Groupe 3 : l’agent (ou le mélange) ne peut être classé pour sa cancérogénicité pour l’homme.
    - Groupe 4 : l’agent (ou le mélange) n’est probablement pas cancérigène pour l’homme.
  3. Classification de l’Agence américaine de Protection de l’Environnement (US-EPA) :
    - Classe A : substance cancérigène pour l’homme.
    - Classe B1 : substance probablement cancérigène pour l’homme. Des données limitées chez l’homme sont disponibles.
    - Classe B2 : substance probablement cancérigène pour l’homme. Il existe des preuves suffisantes chez l’animal et des preuves non adéquates ou pas de preuve chez l’homme.
    - Classe C : cancérigène possible pour l’homme.
    - Classe D : substance non classifiable quant à sa cancérogénicité pour l’homme.
    - Classe E : substance pour laquelle il existe des preuves de non cancérogénicité pour l’homme.

2 Messages de forum

  • Classification du Centre International de Recherche sur le Cancer
    - Groupe 3 : l’agent (ou le mélange) ne peut être classé pour sa cancérogénicité pour l’homme.
    - Groupe 4 : l’agent (ou le mélange) n’est probablement pas cancérigène pour l’homme.

    Groupe 3 et groupe 4 : Je ne sais pas s’il s’agit simplement d’un jeu de mots dans la classification ci-dessus : Si un agent ne peut être classé pour sa cancérogénicité pour l’homme, n’est-ce pas parce que cette substance n’est probablement pas cancérigène ou alors les preuves ne sont pas suffisantes et alors l’on se limite à faire des soupçons ?

    Répondre à ce message

Poser une question

SPIP3  Mise à jour : le 29 septembre 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos