Génotoxicité, mutagénicité, cancérogénicité

Certains xénobiotiques ont la faculté d’altérer la séquence de gènes ou de chromosomes. Ces lésions peuvent être corrigées ou parfois éliminées par la mort cellulaire (apoptose). Mais lorsque ces lésions se fixent dans le matériel génétique, elles peuvent générer un processus de cancérogénèse. Tous les agents génotoxiques ne sont donc pas obligatoirement cancérigènes. Rappelons également qu’il existe des cancérogènes non génotoxiques (ou non mutagènes).

Dans les cours, nous avons parlé de génotoxicité, de mutagénicité et de cancérogénicité. Expliquez la différence entre ces termes.

69 Messages de forum

  • Ces termes se prêtent parfois à confusion. Mais brièvement on peut considérer la génotoxicité comme le caractère d’une substance à provoquer une lésion du génome.il s’agit de mécanisme d’action pouvant conduire au développement du cancer.
    La mutagénicité est la susceptibilité d’une substance à provoquer des mutations de la séquence génétique de l’ADN. Cependant la cancérogénicité renvoie au caractère d’une substance à provoquer un cancer sans provoquer une mutation.

    Répondre à ce message

  • Par définition, la génotoxicité est un type de toxicité qui exprime la faculté des xénobiotiques à interagir sur le matériel génétique avec alteration des gènes ou de chromosomes.Ce caractère génotypique est une bonne indication du potentiel cancérigène d’un agent.
    Il existe cependant, des exceptions selon lesquels il était implicitement admis que la toxicité intervient au delà d’un certain seuil. En effet, pour des dommages qui interviennent avec une certaine probabilité, il ne peut pas y avoir d’effet seuil car l’effet toxique peut se produire même aux exposants les plus faibles.C’est le cas pour la génotoxicité et cancérogénicité.
    Quant à la mutagenicité, selon sa définition est l’aptitude d’un agent biologique, physique ou chimique à provoquer des mutations au sein du matériel génétique des cellules

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité est l’une des formes de la cytotoxicité. La génotoxicité n’est pas synonyme de lé mutagénicité ni de la cancérogénicité (car la plupart des cassures de l’ADN sont réparées), mais un produit génotoxique est souvent mutagène et potentiellement cancérigène. Il existe des cancérogènes non génotoxiques ou non mutagène.

    Répondre à ce message

  • Entre génotoxicité, cancérogénicité et mutagenicité, il y a des relations dans la mesure ou le caractère génotoxique représente une bonne indication du potentiel cancérigène d’un agent. L’expérience montre qu’il existe des agents non génotoxiques qui portent en eux des traits cancérogènes complets. Mais en fait, il y a des substances cancérigènes qui sont non génotoxiques ou mutagènes et nécessite des explications concernant leur mécanisme d’action. La relation entre ces thèmes est admise mais par contre il y a bien des zones d’ombre qui ne sont pas démontrables en raison de l’intrication des facteurs héréditaires et des phénomènes acquis au sein de l’organisme.

    Répondre à ce message

  • Dans les cours, nous avons parlé de génotoxicité, de mutagénicité et de cancérogénicité : la génotoxicité est la capacité, la caractéristique, d’endommager le chiffrement génétique par le biais d’agents qu’ils soient de nature physiques chimiques ou biologiques. Les dommages ne comprennent pas seulement l’ADN, mais l’ensemble de tous les composants cellulaires d’un corps donné. La mutagénicité, quant à elle, est la prédisposition d’une substance à provoquer des mutations génétiques. J’enchaine respectivement, la concérogénicité est la propension d’une substance, à provoquer le cancer. La différence entre génotoxicité et mutagénicité est que : la première est la capacité d’une substance à provoquer une toxicité sur l’ADN, tandis que la seconde, est la capacité d’un agent à provoquer des mutations.

    Répondre à ce message

  • le caractère génotoxique est une bonne indication du potentiel cancérigène d’un agent. Cependant, il faut considérer que cette génotoxicité (ou la mutagénicité qui n’est qu’un cas particulier de génotoxicité) n’est ni nécessaire ni suffisante. Il existe des substances cancérigènes non génotoxiques, dont il faut expliquer les mécanismes d’action. La génotoxicité est l’une des formes de la cytotoxicité. Le concept de génotoxicité n’est pas synonyme de celui de mutagénicité et encore moins de celui de cancérogénicité (car la plupart des cassures de l’ADN sont réparées), mais un produit génotoxique est souvent mutagène et potentiellement cancérigène.

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité est le caractère d’une substance à léser le génome, cela peut mener au développement d’un cancer. La mutagénicité est le caractère d’une substance à provoquer la mutation de gènes de l’ADN. Enfin, la cancerogénicité est le caractère d’une substance à provoquer un cancer sans mutation.

    Répondre à ce message

  • ’’Génotoxicité’’ (agent génotoxique) est un agents d’origine physique ou chimiques provoquant l’apparition de lésions dans l’ADN, qui peuvent éventuellement conduire à des mutations.

    ’’Mutagénicité’’ une substance mutagène est une substance susceptible de provoque des mutations génétiques au cœur du noyau des cellules du patient.

    Le terme médical ’’Cancérogénicité’’ désigne toute substance ou tout agent extérieur à l’organisme qui a la capacité, à petite ou à forte dose, sur une durée variable, de provoquer un cancer chez l’être humain.
    Le concept de génotoxicité n’est pas synonyme de celui de mutagénicité et encore moins de celui de cancérogénicité (car la plupart des cassures de l’ADN sont réparées), mais un produit génotoxique est souvent mutagène et potentiellement cancérigène.

    Répondre à ce message

  • La cancérogénicité est un type de toxicité systémique particulièrement préoccupante par ces conséquences et le délai d’apparition des symptômes. Le cancer est une maladie qui évolue en plusieurs étapes (Initiation, promotion, progression) sous l’influence de facteurs environnementaux qui facilitent son développement.
    La génotoxicité correspond à un ensemble de modifications lésionnelles au niveau du génome, c’est-à-dire au niveau de l’ADN. Ces lésions peuvent être causées par des facteurs environnementaux, tels que les rayonnements et des substances chimiques.
    La mutagénicité correspond à la modification de la séquence génétique transmissible à la descendance.

    Répondre à ce message

  • Les agents génotoxiques ne sont pas forcément cangérigène, en outre il existe des cancérogènes non génotoxiques ou non mutagènes.

    Répondre à ce message

  • La toxicologie génétique s’est prouvé être essentiel, car dans le cadre des relations santé environnementale, la détermination des facteurs environnementaux susceptibles d’interagir, directement ou non, avec le patrimoine génétique des cellules est devenue nécessaire surtout dans la prévention du risque cancérigène. De ce fait, dans le domaine des relations santé environnementale la différence qu’existe entre la génotoxicité, mutagénicité et cancérogénicité montre toute un processus de l’évolution et de transformation dans la structure cellulaire. Il s’agit donc d’étudier avant tout le phénomène de génotoxicité. C’est une sorte de toxicité exerçant sur le matériel génétique des cellules. Elle est donc définie comme la capacité de certains agents dits génotoxiques à induire des dommages à l’ADN pouvant conduire à des mutations géniques ou chromosomiques. Ces dommages, une fois fixés dans le génome, peuvent avoir des conséquences délétères sur la santé des organismes exposés tels par exemple ; des malformation congénitales, mortalité embryonnaire, cancers, etc. Cependant, la mutagénicité est donc une disposition de produit chimique à provoquer des mutations génétiques. La mutagénicité a donc des conséquences néfastes sur la santé et être capable de constituer la cancérogénicité et la toxicité pour la reproduction. En effet, il existe une relation entre mutagénicité et cancérogénicité mais en raison de la complexité des facteurs héréditaires et de phénomènes acquis sa démonstration reste difficile.

    Répondre à ce message

  • La toxicologie génétique s’est prouvé être essentiel, car dans le cadre des relations santé environnementale, la détermination des facteurs environnementaux susceptibles d’interagir, directement ou non, avec le patrimoine génétique des cellules est devenue nécessaire surtout dans la prévention du risque cancérigène. De ce fait, dans le domaine des relations santé environnementale la différence qu’existe entre la génotoxicité, mutagénicité et cancérogénicité montre toute un processus de l’évolution et de transformation dans la structure cellulaire. Il s’agit donc d’étudier avant tout le phénomène de génotoxicité. C’est une sorte de toxicité exerçant sur le matériel génétique des cellules. Elle est donc définie comme la capacité de certains agents dits génotoxiques à induire des dommages à l’ADN pouvant conduire à des mutations géniques ou chromosomiques. Ces dommages, une fois fixés dans le génome, peuvent avoir des conséquences délétères sur la santé des organismes exposés tels par exemple ; des malformation congénitales, mortalité embryonnaire, cancers, etc. Cependant, la mutagénicité est donc une disposition de produit chimique à provoquer des mutations génétiques. La mutagénicité a donc des conséquences néfastes sur la santé et être capable de constituer la cancérogénicité et la toxicité pour la reproduction. En effet, il existe une relation entre mutagénicité et cancérogénicité mais en raison de la complexité des facteurs héréditaires et de phénomènes acquis sa démonstration reste difficile.

    Répondre à ce message

  • en toxicologie avancée , ces notions sont parfois dépendantes, et parfois indépendantes.
    tout ceci est lié a l’agent génotoxique au potentiel cancérogène ou mutagénèse, donc la cancérogénèse dans ce cas est lié au processus de la génotoxicité et de la mutagénèse.
    mais il existe des cancérigènes qui ne sont pas génotoxiques.

    Répondre à ce message

  • cancérogénicité : la séquence de gènes quand elle n’est éliminées par la mort cellulaire elle se fixent dans le matériel génétique et elle génère un processus de cancérogenèse , il existe des cancérogènes non mutagènes et non génotoxique

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité est toute forme de lésion sur le génome, y compris certaines qui seront réparées rapidement ou qui entraineront la mort de la cellule endommagée. La mutagénicité correspond à la modification de la séquence génétique et est transmissible à la descendance. La cancérogénicité concerne les agents qui favorisent l’apparition de cancers sans provoquer des mutations ou tout autre lésion du génome.
    La différence entre ces termes réside donc dans l’atteinte du matériel génétique, dans la transmission à la descendance et dans l’apparition de différentes pathologies. Tous les agents génotoxiques ne sont donc pas obligatoirement cancérigènes.

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité est la capacité d’un agent à endommager le génome, que ce soit par des cassures chromosomiques où en altérant le fonctionnement des cellules touchées en perturbant l’expression de certains gênes.
    La mutagénicité va provoquer des mutations au sein du matériel cellulaire.
    Ces dommages entrainés par des agents génotoxiques ou mutagènes peuvent être réparés, dans une certaine mesure. Dans des cas de dommages trop important, ils pourront être à l’origine d’un processus de cancérogénèse.
    Les substances génotoxiques et mutagènes sont donc cancérogènes, mais toutes les substances cancérogènes ne sont pas nécessairement génotoxiques ou mutagènes. Une inflammation chronique peut par exemple être cancérogène.

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité est la caractéristique d’une substance génotoxique. Elle est la propriété de certains toxiques à produire des mutations affectant le patrimoine génétique des organismes exposés. La substance induit des modifications physiques ou fonctionnelles dans un génome.
    Si l’organisme est incapable de réparer ces lésions, les cellules normales se transforment en cellules cancéreuses. Il faut indiquer que les agents génotoxiques ne sont pas obligatoirement cancérigènes.

    Répondre à ce message

  • Génotoxicité : quand une substance toxique a un impact néfaste sur un gène ou sur des chromosomes et donc modifie la structure de l’ADN.
    Mutagénicité : Quand une substance mutagène provoque des mutations d’un gène.
    Cancérogénicité : quand une cellule connaît une mutation qui entraîne l’apparition d’un cancer.

    La différence entre ces termes : la génotoxicité parle d’un impact sur le gène ou le chromosome. Il s’agit d’une altération qui peut tout à fait être réparée. La mutagénicité spécifie qu’il y a eu une mutation et donc une conséquence génétique. La cancérogénicité est un cancer liée à une mutagénicité. Cela signifie que la mutation n’a pas été arrêtée et qu’elle entraîne une conséquence grave au niveau de l’organisme. Ainsi, les termes expriment des gravités différentes.

    Répondre à ce message

  • génotoxicité : l’action d’un xénobiotiques sur le matériel génétique (altération de gènes ou de chromosomes). il abouti soit à la mort cellulaire par apoptose, soit à la modification des chromosomes (perturbation mitotique) et initier parfois un processus de cancérogénèse.

    mutagénicité :effet d’un xénobiotique produit des erreurs dans le processus de réplication de l’ADN.

    il existe des cancérogènes non génotoxiques ou mutagènes,Tous les agents génotoxiques ne sont donc pas forcément cancérigènes

    Répondre à ce message

  • La Génotoxicité est une toxicité génétique, c’est lorsqu’une substance toxique a la capacité d’entraîner un dysfonctionnement du génome de l’être vivant. (une modification génétique)
    La mutagénicité est la tendance naturelle d’une substance, à provoquer des mutations génétiques.
    Et la cancérogénicité, c’est la propension d’une substance à provoquer le cancer, autrement dit, c’est la toxicité qui peut donner et causée des cancers.

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité est la capacité, la caractéristique, d’endommager le chiffrement génétique par le biais d’agents qu’ils soient de nature physiques chimiques ou biologiques. Les dommages ne comprennent pas seulement l’ADN, mais l’ensemble de tous les composants cellulaires d’un corps donné. La mutagénicité, quant à elle, est la prédisposition d’une substance à provoquer des mutations au sein du matériel génétique des cellules, tandis que la concérogénicité est la propension d’une substance, à provoquer le cancer. La différence entre génotoxicité et mutagénicité est que :
    En fin, la première est la capacité d’une substance à provoquer une toxicité sur l’ADN sur le matériel génétique des cellules (ADN) pouvant conduire à des mutations, tandis que la deuxième, est la capacité d’un agent à provoquer des mutations génétiques au cœur du noyau des cellules du patient.et le troisième est la capacité à provoquer le cancer.

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité est la capacité d’un agent (physique, chimique ou biologique) à atteindre le génome, à léser l’intégrité de l’ADN (une cassure par exemple)
    La mutagénicité est la capacité d’un agent à induire une mutation dans le génome et qui va donc pouvoir se transmettre aux cellules filles
    La cancérogénicité est la capacité d’un agent à augmenter la susceptibilité d’une cellule, ou d’un organe à évoluer vers le cancer, via de multiples mécanismes

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité peut se manifester d’un dysfonctionnement ou une altération du génome en endommageant l’ADN qui est le matériel génétique de la cellules (adduits, cassures de brins).
    Cette lésion peut être soit :
    - réparer
    - éliminé par l’apoptose.
    - parfois les systèmes cellulaires constitutifs deviennent inefficaces ou ils réalisent une réparation fautive ce qui laisse une place a une mutation génique (toxiques mutagènes engendrant une mutation sur les bases du type délétion ou substitution) ou chromosomique (toxiques clastogènes engendrant une ou plusieurs mutations sur plusieurs kilobases se traduisant par des cassures chromosomiques) = c’est la mutagénicité
    La mutation (qui résulte de la génotoxicité) d’un des gènes clés du développement d’un clone de cellules tumorales (par une modification de son niveau d’expression) entrainent :
    - l’activation d’un proto-oncogène.
    - l’inactivation d’un gène suppresseur de tumeurs.
    - l’activation des gènes codant la télomérase.
    Et là on parle de la cancérogénicité

    Les substances génotoxiques ne sont donc pas obligatoirement cancérigènes.
    Pour la plupart des toxiques aujourd’hui mis en cause dans la production de cancers, le mécanisme initial est indissociable de la génotoxicité et de la mutagenèse.

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité peut se manifester d’un dysfonctionnement ou une altération du génome en endommageant l’ADN qui est le matériel génétique de la cellules (adduits, cassures de brins).
    Cette lésion peut être soit :
    - réparer
    - éliminé par l’apoptose.
    - parfois les systèmes cellulaires constitutifs deviennent inefficaces ou ils réalisent une réparation fautive ce qui laisse une place a une mutation génique (toxiques mutagènes engendrant une mutation sur les bases du type délétion ou substitution) ou chromosomique (toxiques clastogènes engendrant une ou plusieurs mutations sur plusieurs kilobases se traduisant par des cassures chromosomiques) = c’est la mutagénicité
    La mutation (qui résulte de la génotoxicité) d’un des gènes clés du développement d’un clone de cellules tumorales (par une modification de son niveau d’expression) entrainent :
    - l’activation d’un proto-oncogène.
    - l’inactivation d’un gène suppresseur de tumeurs.
    - l’activation des gènes codant la télomérase.
    Et là on parle de la cancérogénicité

    Les substances génotoxiques ne sont donc pas obligatoirement cancérigènes.
    Pour la plupart des toxiques aujourd’hui mis en cause dans la production de cancers, le mécanisme initial est indissociable de la génotoxicité et de la mutagenèse.

    Répondre à ce message

  • la génotoxicité, terme qui exprime la faculté des xénobiotiques à interagir sur le matériel génétique (altération de gènes ou de chromosomes). Les lésions génotoxiques peuvent, dans le meilleur des cas, être réparées ou aboutir à la mort cellulaire par apoptose, mais elles peuvent également être fixées lors de la division cellulaire et initier un processus de cancérogénèse.

    La cancérogénicité est un type de toxicité systémique particulièrement préoccupante par ces conséquences et le délai d’apparition des symptômes.

    Les agents mutagènes induisent des mutations. La mutation est un phénomène spontané, dû à des erreurs dans le processus de réplication de l’ADN. Cependant, dans certaines circonstances, le taux de mutations peut être augmenté considérablement par des facteurs physiques ou chimiques, appelés agents mutagènes.

    Tous les agents génotoxiques ne sont pas obligatoirement cancérigènes, de même il existe des cancérigènes non génotoxiques.

    Répondre à ce message

  • une substance est dite génotoxique lorsqu’elle est susceptible d’entraîner un dysfonctionnement ou une altération du génome en endommageant l’ADN, le matériel génétique des cellules. il peuvent être réparer comme il peuvent provoqué des cancers ,
    la mutagénicité est l’Altération du matériel génétique (ADN ou ARN) d’une cellule qui entraîne une modification durable de certains caractères du fait de la transmission héréditaire de ce matériel génétique de génération en génération.
    cancérogénicité ; désigne toute substance ou tout agent extérieur à l’organisme qui a la capacité, à petite ou à forte dose, sur une durée variable, de provoquer un cancer chez l’être humain.
    la différence c’est que tous les substances génotoxiques ne sont pas forcément cancérigènes.

    Répondre à ce message

  • La mutagénicité représente une modification de la séquence génétique, transmissible à la descendance
    la génotoxicité concerne toute forme de lésion sur le génome, même celles qui seront rapidement réparées ou qui entrainent la mort de la cellule endommagée
    la cancérogénicité se réfère à des agents qui favorisent l’apparition de cancers sans provoquer de mutations ou toute autre lésion du génome

    Répondre à ce message

  • - On désigne une substance comme génotoxique lorsqu’elle est capable d’altérer le génome d’êtres vivants.

    - La cancérogénicité est la capacité de toute substance pouvant provoquer un cancer à petite ou à forte dose.

    - La mutagénicité quant à elle provoque des mutations au sein du matériel génétique des cellules.

    La différence entre ces 3 termes est : qu’il y a des substances génotoxiques qui ne sont pas cancérogènes, et des cancérogènes qui sont aussi non génotoxiques

    Répondre à ce message

  • Suivant le cours, la génotoxicité est la capacité, la caractéristique, d’endommager le chiffrement génétique par le biais d’agents qu’ils soient de nature physiques chimiques ou biologiques. Les dommages ne comprennent pas seulement l’ADN, mais l’ensemble de tous les composants cellulaires d’un corps donné. La mutagénicité, quant à elle, est la prédisposition d’une substance à provoquer des mutations génétiques. J’enchaine respectivement, la concérogénicité est la propension d’une substance, à provoquer le cancer. La différence entre génotoxicité et mutagénicité est que : la première est la capacité d’une substance à provoquer une toxicité sur l’ADN, tandis que la seconde, est la capacité d’un agent à provoquer des mutations.

    Répondre à ce message

  • Suivant le cours, la génotoxicité est la capacité, la caractéristique, d’endommager le chiffrement génétique par le biais d’agents qu’ils soient de nature physiques chimiques ou biologiques. Les dommages ne comprennent pas seulement l’ADN, mais l’ensemble de tous les composants cellulaires d’un corps donné. La mutagénicité, quant à elle, est la prédisposition d’une substance à provoquer des mutations génétiques. J’enchaine respectivement, la concérogénicité est la propension d’une substance, à provoquer le cancer. La différence entre génotoxicité et mutagénicité est que : la première est la capacité d’une substance à provoquer une toxicité sur l’ADN, tandis que la seconde, est la capacité d’un agent à provoquer des mutations.

    Répondre à ce message

  • genotoxicité : modification de la structure de l’adn, reparable ou non
    mutagenicité : à l’origine d’une mutation de l’adn
    cancerogenicité : capacité a favoriser les canceers

    Répondre à ce message

  • - la mutagénicité : c’est la capacité d’induire des mutations dans l’ADN, ces dernières pouvant être éliminé par l’organisme ou transmise, pouvant induire apparition de cancer mais ce n’est pas systématique.
    - la génotoxicité : c’est la capacité d’altérer le matériel génétique (par mutations, par ex), qui peut être réparé par l’organisme, induire la mort cellulaire, ou être fixé et transmis par division cellulaire. Ce qui peut être à la base d’un cancer.
    - la cancétogénicité : c’est la capacité d’un facteur à provoquer, aggraver ou sensibiliser à l’apparition d’un cancer (comme un facteur génotoxique). C’est un type de toxicité systémique.

    Répondre à ce message

  • Les trois concepts sont liés, mais n’indiquent pas les memes processus.
    La cancérogénicité est la capacité d’une substance de provoquer un cancer.
    La génotoxicité indique la capacité d’une substances à compromettre l’intégrité physique et/ou fonctionnelle du genome. Dans la plupart des cas, cela peut provoquer un cancer. (sachant qu’il existe aussi des cancérigènes qui ne sont pas génotoxique).
    Enfin la mutagénicité indique la capacité d’une substance à provoquer des mutations génétiques en modifiant la structure chimique de l’ADN. Une substance mutagène est donc forcement genotoxique, mais pas tous les genotoxiques sont mutagènes

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité est la propriété d’un agent chimique qui endommage les informations génétiques dans une cellule provoquant des mutations qui peuvent conduire à un cancer
    La mutagénécité est l’effet de changement dans une ou plusieurs séquences d’ADN, les mutations peuvent résulter d’erreurs de copie d’ADN commises lors de la division cellulaire, d’une exposition à des rayonnements ionisants, d’une exposition à des produits chimiques appelés mutagènes ou d’une infection par des virus.
    La cancérogénicité est la Propriété d’une substance susceptible de provoquer le cancer lorsqu’un animal ou un être humain y est exposé.
    La différence entre la mutagénécité et la cancérogénicité :
    Les mutagènes affectent l’ADN d’une manière non spécifique en ce qui concerne le cancer. Les cancérogènes affectent l’ADN de manière à rendre le cancer plus probable.

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité est l’une des formes de cytotoxicité. La génotoxicité n’est pas synonyme de mutagénicité ou de cancérogénicité (car la plupart des cassures de l’ADN sont réparées), mais un produit génotoxique est souvent mutagène et potentiellement cancérigène. Il existe des agents cancérigènes qui ne sont ni génotoxiques ni mutagènes.

    Répondre à ce message

  • Génotoxicité, appelée également toxicité génétique, représente la capacité de certains agents physiques, chimiques ou biologiques à provoquer l’apparition de dommages à l’ADN qui peuvent conduire à des mutations génétiques si ces lésions ne sont pas réparées. Ces agents sont qualifiés de mutagènes.
    Mutagénicité :Capacité d’induire des modifications permanentes, habituellement négatives, dans un organisme et toute sa descendance en modifiant la structure de son ADN.
    Cancéroginicité : Une substance cancérogène est une substance ou un agent qui peut causer le cancer ou augmenter le risque de cancer. Les agents génotoxiques ne sont pas obligatoirement cancérigènes. et il existe des cancérogènes non génotoxiques ou non mutagènes.

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité consiste en l’atteinte à l’intégrité physique ou fonctionnelle du génome. Cette altération peut être corrigée ou même supprimée par apoptose cellulaire, comme elle peut persister et enclencher un processus tumoral (bénin ou malin) et dans certains cas transmise à la descendance. cependant prouver le caractère génotoxique d’une substance (ou sa mutagénicité qui n’est q’un cas particulier de génotoxicité) n’est pas suffisant pour prouver sa cancérogénicité. En gros il peut exister des substances génotoxiques mais non cancérogènes comme il peut exister des cancérogènes non génotoxiques.

    Répondre à ce message

  • Les cours parlaient de génotoxicité, de mutagénicité et de cancérogénicité : la génotoxicité est la capacité, la propriété, d’endommager le code génétique par des facteurs physiques, chimiques ou biologiques. Les dommages impliquent non seulement l’ADN, mais tous les composants cellulaires d’un corps donné. La mutagénicité, quant à elle, est la tendance d’une substance à provoquer des mutations génétiques. Je vais procéder en conséquence, la cancérogénicité est la tendance d’une substance à provoquer le cancer. La différence entre la génotoxicité et la mutagénicité est la suivante : la première est la capacité d’une substance à provoquer une toxicité de l’ADN, tandis que la seconde est la capacité d’une substance à provoquer des mutations.

    Répondre à ce message

  • Comme l’organise est en contact avec le milieu extérieur, certains xénobiotiques peuvent pénétrer et altérer les gènes ou la séquence d’ADN.
    Ces lésions peuvent être corrigées ou éliminés donc pas vraiment d’effet.
    Dans certains cas ces lésions restent et se fixent et provoquent un processus de cancérogenèse.
    ce sont les agents génotoxiques qui peuvent des fois pas toujours être cancérigènes.
    Il y a également des agents cancérigènes mais qui sont pas d’origine génotoxiques.
    Don la génotoxicité se résume dans l’action sur le matériel génétique.
    La mutagénicité est un cas particulier de génotoxicité.

    Répondre à ce message

  • Comme l’organise est en contact avec le milieu extérieur, certains xénobiotiques peuvent pénétrer et altérer les gènes ou la séquence d’ADN.
    Ces lésions peuvent être corrigées ou éliminés donc pas vraiment d’effet.
    Dans certains cas ces lésions restent et se fixent et provoquent un processus de cancérogenèse.
    ce sont les agents génotoxiques qui peuvent des fois pas toujours être cancérigènes.
    Il y a également des agents cancérigènes mais qui sont pas d’origine génotoxiques.
    Don la génotoxicité se résume dans l’action sur le matériel génétique.
    La mutagénicité est un cas particulier de génotoxicité.

    Répondre à ce message

  • Génotoxicité : est un agents d’origine physique ou chimiques provoquant l’apparition de lésions dans l’ADN, qui peuvent provoquer des mutations.
    Mutagénicité : une substance mutagène est une substance susceptible de provoque des mutations génétiques au cœur du noyau des cellules du patient.
    Le terme médical ’’Cancérogénicité’’ désigne toute substance ou tout agent extérieur à l’organisme qui a la capacité, à petite ou à forte dose, sur une durée variable, de provoquer un cancer chez l’être humain.
    Le concept de génotoxicité n’est pas synonyme de celui de mutagénicité et encore moins de celui de cancérogénicité, mais un produit génotoxique est souvent mutagène et potentiellement cancérigène.

    Répondre à ce message

  • Génotoxicité : est un agents d’origine physique ou chimiques provoquant l’apparition de lésions dans l’ADN, qui peuvent provoquer des mutations.
    Mutagénicité : une substance mutagène est une substance susceptible de provoque des mutations génétiques au cœur du noyau des cellules du patient.
    Le terme médical ’’Cancérogénicité’’ désigne toute substance ou tout agent extérieur à l’organisme qui a la capacité, à petite ou à forte dose, sur une durée variable, de provoquer un cancer chez l’être humain.
    Le concept de génotoxicité n’est pas synonyme de celui de mutagénicité et encore moins de celui de cancérogénicité, mais un produit génotoxique est souvent mutagène et potentiellement cancérigène.

    Répondre à ce message

  • la génotoxicité désigne la capacité d’une substance à endommager l’ADN de l’organisme ; elle désigne la capacité d’une substance à endommager l’ADN de l’organisme elle peut causer des agents chimiques
    . la mutagénicité désigne la capacité d’une substance à provoquer des mutations génétiques et la cancérogénicité désigne la capacité d’une substance à provoquer le cancer.

    Répondre à ce message

  • les mutagènes affectent l’ADN d’une manière non spécifique en ce qui concerne le cancer, elle désigne la capacité d’une substance à provoquer des mutations génétiques. La cancérogénicité désigne la capacité d’une substance à provoquer le cancer, elles affectent l’ADN de manière à rendre le cancer plus probable.
    La génotoxicité décrit la propriété d’agents chimiques qui endommagent les informations génétiques dans une cellule et désigne la capacité d’une substance à endommager l’ADN de l’organisme provoquant des mutations, qui peuvent conduire au cancer.

    Bien que la génotoxicité soit souvent confondue avec la mutagénicité, tous les mutagènes sont génotoxiques, alors que toutes les substances génotoxiques ne sont pas mutagènes.

    Répondre à ce message

  • Les génotoxiques sont physiques (température, lumière ultraviolette, rayonnement ionisant, rayonnement électromagnétique..
    Les substances mutagènes sont celles qui ordonnent le changement de l’ADN dans le noyau de la cellule, ce qui les rend cancérigènes ou peuvent provoquer une fausse couche.
    Un cancérogène est un facteur provoquant, aggravant ou favorisant l’apparition d’un cancer. Cela peut être un produit chimique simple ou complexe, une exposition professionnelle, des facteurs de risque liés au mode de vie ou encore des agents physiques et biologiques.

    Répondre à ce message

  • la génotoxicité est la faculté d’une substance à endommager l’ADN d’une cellule alors que la mutagénicité est la capacité d’une substance à causer des mutations génétiques permanentes dans l’ADN et enfin la cancérogénicité est la faculté d’une substance à causer le développement de tumeurs ou de cancer.

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité est l’une des formes de cytotoxicité. Une substance génotoxique est susceptible d’entraîner un dysfonctionnement ou une altération du génome en endommageant l’ADN, le matériel génétique des cellules.
    La mutagénicité est la propension d’une substance à provoquer des mutations génétiques.
    La cancérogénicité est la propension d’une substance à provoquer le cancer.
    Un produit génotoxique est souvent mutagène et potentiellement cancérigène. Il existe des agents cancérigènes qui ne sont ni génotoxiques ni mutagènes.

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité : Capacité des xénobiotiques à interagir sur le matériel génétique ; ne fait référence qu’aux mécanismes d’action qui peuvent initier le développement de cancers (cancérogenèse), et est donc un indicateur de danger.
    Elle s’exprime par des modifications de la structure de l’ADN. Elle est caractérisée par trois formes de dommages : les adduits, les défauts de constituants bases et nucléotides, les cassures simple ou double brins. Elle peut également conduire à un nombre anormal de chromosomes.

    La mutagénicité : est un cas particulier de la génotoxicité, capacité d’induire des modifications permanentes, dans un organisme et toute sa descendance en modifiant la structure de son ADN. Identifié par des tests d’Ames.

    La cancérogénicité : capacité d’un déterminant extérieur à l’organisme à favoriser, à petite ou à forte dose, l’apparition de cancers sans provoquer les mutations ou toute autre lésion du génome.

    La génotoxicité et la mutagénicité sont liées mais font l’objet de mises en évidence par des procédés distincts. La cancérogénicité quant à elle, n’est pas systématiquement liée aux caractères génotoxique ou de mutagène. En effet, il existe des cancérogènes non génotoxiques ou mutagènes.
    Une chose est sûre c’est que toute substance ou déterminant présentant l’une de ces capacités, favorise l’apparition d’un cancer dans l’organisme.

    Répondre à ce message

  • Génotoxicité, mutagénicité et cancérogénicité sont des formes de toxicité systémique, pour lesquelles l’effet toxique peut intervenir sur de multiples sites voire l’ensemble des cellules de l’individu.

    Les substances présentant une génotoxicité sont des substances causant des altérations du matériel génétique (changement de la séquence d’ADN, changement de la structure d’ADN, réactions avec l’ADN).

    Parmi les substances génétoxiques, un cas constitue les substances mutagènes. Ces dernières induisent un accroissement de la fréquence d’apparition des mutations (changement de la séquence d’ADN).

    Si le cancer est une maladie multi-factorielle, les facteurs induisant, aggravant ou sensibilisant l’apparition d’un cancer présentent une cancérogénicité. A noter que ces facteurs peuvent agir en modifiant la séquence d’ADN (ce sont alors des substances aussi génotoxiques et mutagènes) mais aussi, par exemple, en permettant des conditions tissulaires favorables à l’émergence d’un clone cancéreux.

    Répondre à ce message

  • On parle de génotoxicité lorsqu’une substance est capable d’altérer le génome d’un être vivant.
    on parle de cancérogénicité quand une substance entraine le cancer.
    La mutagénicité quant il y a des mutations au sein du matériel génétique des cellules.

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité, la mutagénicité et la cancérogénicité sont toutes des propriétés toxiques des substances chimiques, mais elles ont des définitions, implications différentes et ils ne sont pas strictement corrélés les uns aux autres (il s’agit de tous les mutagènes ne sont pas obligatoirement génotoxiques par exemple). La génotoxicité se réfère à la capacité d’une substance à endommager l’ADN, la mutagénicité implique la capacité d’une substance à causer des mutations génétiques, et la cancérogénicité se réfère à la capacité d’une substance à causer le cancer.

    Répondre à ce message

  • Une substance est génotoxique lorsqu’elle est susceptible d’entraîner un dysfonctionnement ou une altération du génome en endommageant l’ADN qui est le matériel génétique des cellules. La mutagénicité quant à elle, correspond à la capacité d’induire des modifications permanentes, habituellement négatives, dans un organisme et toute sa descendance en modifiant la structure de son ADN. Enfin, la cancérogénicité est une propriété d’une substance susceptible de provoquer le cancer lorsqu’un animal ou un être humain y est exposé.

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité est un terme plus général qui décrit la capacité d’une substance à altérer le génome.
    La mutagénicité est une forme de génotoxicité qui décrit la capacité d’une substance à provoquer des mutations génétiques.
    La cancérogénicité est une forme de mutagénicité qui décrit la capacité d’une substance à provoquer un cancer.

    Répondre à ce message

  • En santé environnementale, on privilégie la DSENO (Dose Sans Effet Nocif Observé) par rapport à la DL50 (Dose Létale 50) pour évaluer si une substance est nocive. La DSENO se penche sur les doses sans effets néfastes, même à faibles niveaux, ce qui reflète mieux les risques liés à une exposition prolongée dans l’environnement. En revanche, la DL50 se concentre sur la dose entraînant la mort de 50 % des sujets d’essai, ce qui ne représente pas toujours les situations d’exposition réelles. En résumé, la DSENO offre une vision plus complète des risques pour la santé à des doses plus faibles et sur une longue période.

    Répondre à ce message

  • Génotoxicité : cest la Capacité à endommager l’ADN dans les cellules.
    Pourquoi c’est important : Peut causer des problèmes génétiques et contribuer au cancer.
    Mutagénicité :cest la Capacité à causer des mutations dans l’ADN des cellules.
    Pourquoi c’est important : Les mutations peuvent provoquer des problèmes génétiques et contribuer au cancer.
    Cancérogénicité :cest la Capacité à causer ou à favoriser le développement du cancer.
    Pourquoi c’est important : Peut conduire à la formation de tumeurs malignes.

    Répondre à ce message

  • Génotoxicité : s’applique à toute forme de lésion sur le génome, y compris certaines qui seront rapidement réparées ou qui entraîneront la mort de la cellule endommagée mais elles peuvent également être fixées lors de la division cellulaire et initier un processus de cancérogénèse. Ainsi, les agents génotoxiques sont presque toujours cancérigènes, mais il existe des cancérigènes qui ne sont pas génotoxiques

    Mutagénicité : entraine une mutation de l’ADN – cette modification de la séquence génétique est transmissible à la descendance

    Cancérogénicité : type de toxicité systémique qui favorise l’apparition de cancers

    Répondre à ce message

  • GENOTOXICITE : c’est la capacité d’un xénobiotique à produire des lésions sur le matériel génétique du vivant. C’est la capacité d’une molécule à induire des modifications dans la structure de l’ADN.
    MUTAGENICITE : c’est un cas particulier de la génotoxicité, capacité d’induire des modifications permanentes, dans un organisme et toute sa descendance en modifiant la structure de son ADN. Identifié par des tests d’Ames.
    CANCEROGENITE : capacité d’un xénobiotique à favoriser, à petite ou à forte dose, l’apparition de cancers sans provoquer des mutations ou toute autre lésion du génome.
    Une substance cancérigène peut ne pas être génotoxique ni mutagène ; une substance peut être cancérigène sans induire de modification dans le matériel génétique. Cependant lorsqu’une substance est génotoxique, elle est très souvent mutagène et potentiellement cancérigène

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité est un terme qui exprime la faculté des xenobiotiques à interagir sur le matériel génétique, les lésions génotoxiques peuvent aboutir soit à une réparation, soit à la mort cellulaire par apoptose soit se fixer lors des division cellulaire et de ce fait initier un processus de mutagénicité ou de cancérogénicité.
    La mutagénicité est un sous domaine de la génotoxicité, une substance mutagène est une substance qui provoque des modification dans les séquences d’ADN dans l’organisme exposé, des modifications qui seront transmise de génération en génération.
    La cancérogénicité c’est la capacité d’une substance à provoquer le développement de tumeurs cancéreuses chez un organisme exposé, une substance cancérigène peut être une substance mutagène, certains agents peuvent provoquer un cancer par des mécanismes non liés à des altérations génétiques directes.

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité fait référence à la capacité d’une substance à causer des dommages à l’ADN d’un organisme vivant. Cela peut se manifester par des mutations génétiques, des cassures d’ADN ou d’autres types de dommages qui peuvent conduire à des maladies telles que le cancer. La mutagénicité fait référence à la capacité d’une substance à causer des mutations génétiques. Ces mutations cellulaires peuvent évoluer dans le temps et devenir cancéreuses. En revange, la cancérogénèse est la capacité d’une substance à provoquer le cancer. Cependant tous les cancérigènes ne sont pas génotoxiques.

    Répondre à ce message

  • Génotoxicité : c’est l altération de matériel génétique ( ADN) d’une cellule provoqué suite à une exposition à un agent chimique , physique , ou rayonnement UV . Cette altération, empêche la réplication de double brins ADN, par la suite synthèse des protéines anomales, on distingue 3 formes de dommages ; les adduits, cassures simple ou double brins et altération des constituants de l’ADN (nucléotides et bases), ce qu’il faut savoir si cette altération touche une cellule germinale du corps humain le dysfonctionnent alors se transmit à la descendance ( héréditaire).

    Mutagénicité : est une forme de génotoxicité qui se traduit par une modification au niveau de la chaîne d’ADN ( remplacement des nucléotides par d’autres). Par conséquent, la cellule concerné devient anormale ou non fonctionnelle,

    cancérogénicité : c’est un processus pathologique qui conduit à la formation des cellules anormales suite à une exposition à un agent cancérogène, le déroulement de ce processus est très variable d un cancer à un autre, généralement ça commence par une altération au niveau de matériel génétique (génotoxicité), par la suite ces cellules échappent au contrôle de la division cellulaire, donc la multiplication se déroule d’une façon exagérée et incontrôlée.
    Ce que j’ai bien retenu dans les cours de toxicologie c’est que la génotoxicité donne forcément des cellules cancéreuses si l’altération n’a pas été corrigé. mais, le cancer n’est pas toujours un processus génotoxique.

    Répondre à ce message

  • En toxicologie, la génotoxicité désigne la capacité d’une substance à causer des dommages à l’ADN, englobant diverses altérations génétiques. La mutagénicité, une forme spécifique de génotoxicité, se concentre sur la capacité d’une substance à induire des mutations génétiques permanentes. La cancérogénicité, quant à elle, est liée à la capacité d’une substance à causer le cancer, pouvant impliquer des altérations génétiques, mais non exclusivement. En résumé, ces termes sont interconnectés, la génotoxicité étant le concept global, la mutagénicité se focalisant sur les mutations, et la cancérogénicité concernant le développement du cancer.

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité fait référence à la capacité d’une substance à causer des dommages au matériel génétique (ADN) d’une cellule.

    La mutagénicité se rapporte spécifiquement à la capacité d’une substance à provoquer des mutations dans le matériel génétique d’une cellule, en particulier des altérations permanentes dans la séquence d’ADN.

    La cancérogénicité concerne la capacité d’une substance à induire ou à favoriser le développement de cancers.

    En résumé, la génotoxicité se concentre sur les dommages génétiques, la mutagénicité sur les mutations spécifiques de l’ADN, et la cancérogénicité sur la capacité à induire le cancer. Ces concepts sont souvent interconnectés, car les substances génotoxiques et mutagènes peuvent contribuer au développement de cancers. Cependant, tous les agents génotoxiques ne sont pas nécessairement cancérigènes, et vice versa.

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité est la capacité à modifier la structure du génome, de l’ADN. La mutagénicité est la capacité à modifier un gène par une mutation. La cancérogénicité est la capacité à induire un cancer.

    Répondre à ce message

  • La génotoxicité c’est la capacité d’une substance à causer des dommages au matériel génétique (l’ADN) d’une cellule. Ces dommages peuvent se manifester sous différentes formes, telles que des cassures de brins d’ADN, des modifications chimiques de l’ADN, ou des erreurs dans la réplication de l’ADN. La génotoxicité peut être un indicateur potentiel de la cancérogénicité, mais tous les génotoxiques ne sont pas nécessairement cancérogènes.

    La mutagénicité est un sous-ensemble de la génotoxicité. Elle se réfère spécifiquement à la capacité d’une substance à induire des mutations dans le matériel génétique d’une cellule. Les mutations peuvent entraîner des altérations permanentes dans la séquence d’ADN, ce qui peut potentiellement conduire à des changements dans la fonction cellulaire ou à des problèmes de santé, y compris le développement de cancers.

    La cancérogénicité c’est la capacité d’une substance à provoquer ou à favoriser le développement de cancers. Toutes les substances cancérogènes ne sont pas nécessairement mutagènes, et vice versa. Certains agents cancérigènes peuvent induire le cancer par des mécanismes autres que la mutation de l’ADN, tels que la promotion de la croissance cellulaire anarchique.

    Répondre à ce message

  • Génotoxicité : la capacité d’une substance à endommager le matériel génétique.
    Mutagénicité : la capacité d’une substance à induire des mutations(changement permanent) dans l’ADN qui peuvent être transmis aux générations suivantes lors de la division cellulaire.
    Cancérogénicité : la capacité d’une substance à provoquer le développement de cancers, qui peut être liée ou non à des mutations génétiques, et vice versa.

    Répondre à ce message

  • Génotoxicité
    Une substance est génotoxique lorsqu’elle est susceptible d’entraîner un dysfonctionnement ou une altération du génome en endommageant l’ADN qui est le matériel génétique des cellules.
    Mutagénicité :
    Capacité d’induire des modifications permanentes, habituellement négatives, dans un organisme et toute sa descendance en modifiant la structure de son ADN.
    Cancérogénicité :
    Propriété d’une substance susceptible de provoquer le cancer lorsqu’un animal ou un être humain y est exposé.

    Répondre à ce message

  • des fois les xénobiotiques, ont la capacité de modifier la séquence des gènes ou des chromosomes. Ces altérations peuvent être réparées ou éliminées par la mort cellulaire (apoptose). Cependant, si ces altérations persistent dans le matériel génétique, elles peuvent déclencher un processus de formation de cancer (cancérogénèse). Il est important de noter que tous les agents génétiques ne provoquent pas nécessairement le cancer. De plus, il existe des substances cancérigènes qui n’altèrent pas le matériel génétique (non génotoxiques ou non mutagènes).

    Répondre à ce message

  • Ces termes sont tous liés aux effets nocifs des substances sur l’ADN, mais ils se réfèrent à des aspects spécifiques de ces effets. Voici la différence entre génotoxicité, mutagénicité et cancérogénicité :
    La capacité d’une substance à endommager le matériel génétique d’une cellule est appelée génotoxicité. Les altérations de l’ADN, les cassures de brins d’ADN, les modifications des bases nucléotidiques et d’autres modifications peuvent y être incluses. Un terme plus large appelé génotoxicité couvre une variété de dommages génétiques.

    La génotoxicité comprend une subdivision appelée mutagénicité. Une substance mutagène provoque des mutations dans l’ADN d’une cellule. Les changements permanents dans la séquence d’ADN sont appelés mutations, et si ces mutations se produisent dans des gènes régulant la croissance cellulaire, elles peuvent contribuer au développement de cancers.
    La capacité d’une substance à provoquer la formation de tumeurs ou de cancers est appelée cancérogénicité. Bien que de nombreuses substances mutagènes puissent également être cancérogènes, tous les agents cancérogènes ne sont pas nécessairement mutagènes. Certains agents cancérogènes peuvent provoquer le cancer en perturbant d’autres mécanismes que la mutation génétique, comme les mécanismes de régulation cellulaire.

    En résumé, la génotoxicité comprend tous les types de dommages génétiques, tandis que la mutagénicité se concentre spécifiquement sur les substances induisant des mutations, tandis que la cancérogénicité se rapporte à la capacité d’une substance à provoquer la formation de cancers, que cela passe ou non par des mutations génétiques.

    Répondre à ce message

Poser une question

SPIP3  Mise à jour : le 21 juin 2024 | Chartes | Mentions légales | A propos