Cas des PCB

Les PCB sont peu solubles dans l’eau, avec une stabilité chimique et métabolique importante ce qui explique leur forte persistance dans l’environnement où les molécules ne sont pas dégradées complètement par des processus biologiques classiques.
La pollution aux PCB est diffuse, avec une accumulation forte au niveau des sédiments des rivières. Leur propriété lipophile facilite l’accumulation dans les tissus adipeux pendant plusieurs années. Ceci favorise la concentration des PCB chez des espèces fortement bio-accumulatrices (dans les rivières : carpes, brèmes, silures, etc.). C’est ce que l’on observe dans le Rhône où la pollution aux PCB est massive, ce qui a donné lieu à l’interdiction de consommer le poisson.
Pour l’humain, l’exposition moyenne des populations aux PCB se fait majoritairement par voie alimentaire, en particulier par l’ingestion de graisses animales (poissons, œufs, lait, viande).

Décrivez quelques-unes des propriétés toxicologiques et toxicocinétiques de cette substance. Comment se fait-il que les poissons dans le Rhône soient interdits à la consommation ?

61 Messages de forum

  • Cas des PCB 26 novembre 2020 13:14

    Le PCB est une substance qui peut se répandre et peut être bioaccumulé à des concentrations élevées dans l’environnement. L’étude de Fensen a conclu que ces molécules devaient être persistantes dans les tissus vivants et qu’elles ne se décomposaient pas facilement.
    L’interdiction de la consommation des poissons de la Rhône s’explique par le fait que le PCB s’accumule dans les cours d’eau où les concentrations les plus élevées étaient donc décelées dans les sédiments lorsque le débit des rivières était faible. De plus, il a été démontré que les enfants de quatre ans dont la mère avait mangé des quantités importantes de poisson du lac Michigan affichaient également une activité réduite (moins bon résultat, diffuculté de comprendre etc.) par rapport à leur charge corporelle de PCB.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 13 décembre 2020 15:21

    Les PCB désigne des substances composées organochlorés du haut poids moléculaire. Dans l’environnement, elles se manifestent par leurs propriétés chimiques physiques (hydrophobes, volatils et persistants et s’accumulent tissus graisseux). Elles ne représentent qu’une toxicité faible. Mais, l’exposition permanente, voir chronique à de faibles doses, entraine ainsi, diverses anomalies constatées, chez les êtes vivants (observés aux laboratoires : exemple chloro-acné). Des dysfonctionnements dans le processus reproductif. Les similitudes de toxicité avec les dioxines est principalement par l’activation hormonale des systèmes typiques. La qualité cancérogène des PCB chez l’être humain sont faibles (déclaration du L’IARC), mais importantes chez les animaux des laboratoires (classifications G02A). Les symptômes fréquents des expositions chroniques sont : un gonflement de la paupière, pigmentation membranes, la fatigue, des vomissements. (Exemple : huile de riz Japon 1968, et Taiwan 1979). La toxicocinétique de cette substance, réside dans sa qualité de relativiser l’exposition (selon la dose de PCB et le risque encouru, voie d’exposition et le temps). Les plus importantes qualités de toxicocinétique sont 03 : (1) l’absorption (les PCB ce sont des molécules lourde qui atteignent la circulation systémique, en fonction d’atomes du chlore, la voie respiratoire constitue le moyen d’absorption le plus élevé de cette substances, par rapport à la voie cutanée), (2) la distribution ( les études montrent que la distribution de cette substance est la suivante : gras, peau, foie, muscle, sang, quelque soit le degré de chloration des congénères ou encore de l’espèce étudiée ; le cerveau est faiblement atteint, cette distribution grâce aux lipides plasmatiques de l’organisme), (3) la bio-transformation ( les données sur la bio-transformation animale sont plus importantes que les données de bio-transformation chez l’être humain), (4)excrétion ( l’élimination de la substance,PCB, est faite par l’urine ,les fèces ; cette élimination soit sous une forme libre, conjuguées à l’acide gluconiques ou du sulfate). Néanmoins, concernant la toxicité des PCB, ces substances considérées comme toxiques, écotoxique et réprotoxique (même à fiables doses). Dans la même optique de toxicité, les PCB qualifiées de substances polluantes ubiquitaires et persistants, la toxicité varie selon le poids de la molécule et sa configuration spatiale( les PCB, sont aussi très liposolubles). Pour y répondre à la seconde question ; une interdiction de consommation de tout poisson pèché dans Rhône, est appliquée. Cela est dû à la pollution phénoménale sans précédente aux PCB, qui se généralise sur tous le bassin Français du fleuve du l’est de Lyon à la méditerranée. Cela en raison d’analyses défavorables aux PCB (une valeur du (PCB seuil) PCBs, trois fois plus grande que la moyenne (déclare l’OMS).

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 13 décembre 2020 18:16

    Les PCB sont des mélanges de produits chimiques organiques synthétiques qui présentent la
    même composition chimique de base et des propriétés physiques similaires, et dont la nature
    va des liquides huileux aux solides cireux. Elle a des effets nocifs pour les travailleurs exposés à des PCB (alors appelés diphényles chlorés) et à des produits chimiques analogues,
    des naphthalènes chlorés, contractèrent l’acné chlorique. les PCB devenaient omniprésents dans l’environnement. En outre, Une corrélation manifeste fut trouvée entre les changements utérins pathologiques et les concentrations élevées de contaminants, particulièrement de PCB. D’autres études semblèrent relier les concentrations élevées de PCB non seulement avec les
    troubles de reproduction des phoques mais également avec d’autres symptômes comme des
    lésions de la peau et des griffes, des intestins, des reins, des glandes surrénales et du squelette

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 13 décembre 2020 22:25

    Le PCB est un composé qui se répand et s’accumule dans l’environnement, de façon élevée. De plus, cette substance ne se décompose pas aisément et est potentiellement persistante dans les tissus. Par conséquent, le PCB s’accumule dans les cours d’eau du Rhône et une concentration élevée de PCB a été trouvé. Enfin, une étude menée dans le Michigan a montré que les mères (et leurs enfants) qui avaient mangé du poisson du lac Michigan présentaient une activité réduite. L’interdiction de consommation des poissons dans le Rhône s’explique donc par le fait qu’une concentration importante de PCB se trouve dans le cours d’eau et que les poissons sont très certainement contaminés. Il faut donc éviter sa consommation afin que la population ne soit pas contaminée à son tour.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 18 décembre 2020 18:30

    Parmi les propriétés toxicologiques et toxicocinétiques du PCB :
    Les PCB présentent une grande stabilité thermique
    La décomposition des PCB donne naissance a du chlorure d’hydrogène corrosif.
    La pyrolyse des PCB en présence d’oxygène conduit a la formation de petites quantités de composes suspectes d’être extrêmement toxiques notamment des polychlorodibenzofurances.
    Les PCB résistent bien aux agents chimiques tels que acides , bases et oxydants.
    Le PCB est bien absorbé par toutes les voies d’exposition et s’accumule dans les tissus gras

    L’interdiction de la consommation des poissons du Rhône du a sa pollution au organiques d’origine industriels (PCB) hautement toxiques, stables, très peu biodégradables, leur production et leur utilisation ont progressivement été réduites au cours des années 70 puis interdites en 1987, elles se sont progressivement accumulées dans l’environnement, en particulier dans certains réservoirs comme les sédiments marins ou de rivière et l’alimentation constitue la principale source d’exposition aux PCB d ou vient l’interdiction de la consommation du poissons infectés.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 28 décembre 2020 09:31

    Les PCB ont une stabilité chimique et métabolique importante et sont peu solubles dans l’eau, c’est pour cela qu’ils mettent beaucoup de temps pour se dégager via la dégradation biologique et persiste plus longtemps dans l’environnement, les humains sont exposés aux PCB par voie alimentaire.
    Les PCB peuvent s’accumuler dans les tissus adipeux très longtemps grâce q leurs propriété lipophile ainsi qu’ils peuvent s’accumuler dans les ruisseaux et les rivières. C’est pour cela qu’au Rhône où l’on observe une pollution aux PCB et leur accumulation on a interdit la consommation des poissons.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 2 janvier 2021 21:20

    Les propriétés toxicologiques et toxicocinétiques du PCB :
    empoisonnement de masse qui a frappé 1800 personnes du à la contamination d’une quantité importante de Kanechlor400 qui est un mélange commercial de PCB.
    une étrange dermatose accompagnée de conjonctivite, d’un gonflement des paupières et d’acné chlorique.
    les effets possibles des PCB sur le développement des enfants parurent dans les années quatre-vingts. Les exemples de perturbations endocriniennes devinrent manifestes. Le pénis des garçons affectés par l’accident de Yucheng était sous-développé et (autre signe de perturbation endocrinienne durant la période prénatale) leur perception des relations spatiales était diminuée ; cette anomalie fut également observée chez des garçons dont la mère avait utilisé un phénobarbital durant sa grossesse (Dessens etal., 1998).
    La contamination du lait maternel humain par les PCB devint également évidente dans les années quatre-vingts. En raison de la concentration élevée de PCB dans l’environnement néerlandais, la présence de ces substances au sein de la population néerlandaise reste parmi les plus élevées du monde, avec une concentration moyenne, dans le tissu adipeux, de 1,6-2,5mg de PCB par kilogramme de graisse (Greve etWegman, 1983).
    Des visons nourris avec du poisson des Grands Lacs contaminé par des PCB présentaient, au niveau du foie et pour la reproduction, une toxicité comparable à celle des visons ayant reçu trois fois la quantité d’Aroclor 1254 (Hornshaw etal., 1983)
    L’exposition prénatale aux PCB et aux furannes (dibenzofurannes polychlorés ou PCDF, voir encadré6.2.) fut associée à un effet négatif sur le comportement des descendants de Yusho

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 9 janvier 2021 11:04

    Les PCB possèdent des propriétés neurotoxiques. Il s’agit de dommages irréversibles comme ; baisse de la fertilité, mort fœtale, endométriose, des déficits d’apprentissage, des troubles du comportement ou des déficits sensoriels qui s’installent précocement, mais dont les conséquences ne se manifestent qu’à la maturité des individus.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 29 janvier 2021 19:54

    BBBBBBBBBBBBBBBB

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 29 janvier 2021 22:20

    La pollution au PCB est apparente dans l’environnement du fait de son caractère difficile de dégradation de ses molécules par les processus biologiques classiques. Dans l’eau on distingue une stabilité chimique et métabolique importante car elle est peu soluble. L’accumulation de tissu adipeux dans le long terme est apparente du fait de leur caractère lipophile. C’est le phénomène apparent au Rhône ou la pollution aux PCB est importante entrainant l’interdiction de la consommation du poisson.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 3 février 2021 23:24

    Les PCB (polychlorobiphényles) sont une substance chimique qui ont été utilisées comme lubrifiant dans les activités énergétiques entre les années 1930 et 1970, mais depuis à la fin des années 1960, de nombreux travaux scientifiques ont montré que les PCB pouvaient contaminer l’environnement et empoisonner l’être humain. Leurs effets sur l’environnement causent de grave problème pour la santé humaine, la flore et la faune sauvage. L’exposition aux PCB (polychlorobiphényles) entraînent des symptômes dû à leurs toxicité comme dermatose accompagnée de conjonctivite, d’un gonflement des paupières et d’acné chlorique. L’ensemble du corps des victimes, y compris les extrémités, était couvert de pustules acnéiformes. Les symptômes les plus fréquents étaient une pigmentation des ongles, de la peau et des muqueuses ; une sudation accrue des paumes ; des céphalées aiguës ; un gonflement des articulations et des sensations de faiblesse. Compte tenu de la capacité de toxicité des PCB, ils représentent aussi des perturbateurs endocriniens et la foetotoxicité engendre les malformations affectent le cœur, une jambe, un œil oule cerveau. Les interdictions de consommation des poissons dans le Rhône sont dû à la pollution de cet environnement aquatique par les déversements des substances toxiques qui peuvent contaminer les poissons et par suite qui causant de grave problème de santé pour l’homme.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 5 février 2021 01:20

    propriétés toxicologiques et toxicocinétique des PCB :
    c’est une molécule très stable a la chaleur .
    sont toxiques et écotoxiques
    ils sont très persistants dans la nature y compris dans l’eau ce qui a causé une forte pollution de l’eau du fleuve qui constitue la première alerte a ce sujet , se qui a amené les autorités a l’interdiction a la consommation du poisson vu le la propriété de bioaccumulables dans les tissus gras , et dans ce cas certains poissons qui présent une forte teneur en matière grasses.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 22 novembre 2021 15:52

    Les poissons sont interdits à la consommation dans le Rhône car de fortes concentrations de PCB se retrouvent dans les sédiments marins. En effet, ils sont peu solubles dans l’eau et ont une forte persistance dans l’environnement. Les PCB sont très toxiques et très peu biodégradable.
    L’alimentation constitue la principale source d’exposition aux PCB, c’est pour cela qu’il faut interdire la consommation de poissons dans cette zone.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 30 novembre 2021 16:21

    Les PCBs, du fait, d’une part, de leur bas taux de bio-dégradation (peu solubles dans l’eau), et d’autre part de leurs propriétés lipophiles, présentent de fortes capacités de bio-accumulation. Les PCBs sont associés à de nombreux troubles sanitaires, comme des effets neurocomportementaux, ou l’augmentation d’apparition de différents cancers.

    Des relevés réalisés dans le Rhône en 2005 ont montré des teneurs en PCBs dans les graisses des poissons du Rhône, ce qui a conduit à l’interdiction de leur consommation.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 30 décembre 2021 22:26

    Les PCB désigne des substances composées organochlorés du haut poids moléculaire. Dans l’environnement, elles se manifestent par leurs propriétés chimiques physiques (hydrophobes, volatils et persistants. Dans l’organisme humain, ces molécules s’accumulent préférentiellement dans le tissu adipeux. Leur élimination est lente (plusieurs années).
    La toxicité des PCB est essentiellement liée à leur accumulation dans l’organisme au cours du temps (charge corporelle). Ainsi, l’exposition ponctuelle à ces molécules au travers d’un aliment très contaminé aura peu d’impact sur la santé.
    C’est dans ce sens que la consommation des poissions ( des espèces fortement bio-accumulatrices) est interdite dans le Rhône suite a la pollution détectée aux PCB.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 8 janvier 2022 21:30

    propriétés toxicologiques et toxicocinétique des PCB : c’est une molécule très stable a la chaleur . sont toxiques et écotoxiques ils sont très persistants dans la nature y compris dans l’eau ce qui a causé une forte pollution de l’eau du fleuve qui constitue la première alerte a ce sujet , se qui a amené les autorités a l’interdiction a la consommation du poisson vu le la propriété de bioaccumulables dans les tissus gras , et dans ce cas certains poissons qui présent une forte teneur en matière grasses.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 12 janvier 2022 16:43

    Au niveau de l’absorption : L’être humain absorbe les PCB par ingestion, par inhalation et par voie cutanée mais plus de 90 % de l’exposition passe par l’alimentation. Les graisses animales constituent la source principale des PCB. Durant l’absorption, les PCB s’équilibrent entre les compartiments graisseux de tout l’organisme. Dans le foie, les PCB interfèrent avec des systèmes enzymatiques qui sont importants pour la détoxication.
    Au niveau de la persistance : Les études faites sur des oiseaux piscivores et sur ces mêmes poissons mangés par les oiseaux, ont montré que les concentrations de PCB étaient plus élevées chez les oiseaux. De ces résultats a été déduit le fait que la substance était persistante chez les êtres vivants et que ses propriétés lui conféraient une décomposition lente.
    À plus grande échelle, les PCB se sont accumulés partout dans la chaîne alimentaire.
    Des tests sur des mammifères marins montraient que le PCB avait des conséquences néfastes sur la reproduction.
    Au niveau de la bioaccumulation : Il a été découvert, qu’au fil du temps, les PCB étaient davantage toxiques. En effet, leur bioaccumulation dans la chaîne alimentaire les a concentrés. Les PCB biologiquement accumulés sont plus plus toxiques que les PCB commerciaux car “certains congénères toxiques s’accumulent mieux dans l’organisme”.
    D’autant plus que la bioamplification des PCB est marquée pour les espèces avec des organismes à forte teneur en matière grasse. (ce qui explique pourquoi les graisses animales sont la principale source de teneur en PCB).
    Au niveau de leur dispersion : Les PCB sont transportables facilement dans l’environnement vu qu’ils s’évaporent ou sous se dispersent.

    Les poissons dans le Rhône sont interdits à la consommation puisque les fleuves ont été des zones de rejets de déchets qui étaient chargés de PCB et du fait de sa bioaccumulation et persistance, le PCB se retrouve en grande quantité au sein des animaux de la chaîne alimentaire.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 15 janvier 2022 11:50

    des propriétés toxicologiques et toxicocinétiques de cette substance.
    1.maladie de la peau, très douloureuse, défiguration des personnes employées dans l’industrie des composés organochlorés : l’acné chlorique
    2.atteintes hépatiques
    3.résistantes à la dégradation ; même faire bouillir dans de l’acide sulfurique concentré
    5.infécondité
    6.lésions de la peau et des griffes, des intestins, des reins, des glandes surrénales et du squelette
    7. une étrange dermatose accompagnée de conjonctivite, d’un
    gonflement des paupières et d’acné chlorique
    8. pustules acnéiformes généralisé
    10 une pigmentation des ongles, de la peau et des muqueuses ; une sudation accrue des paumes ; des céphalées aiguës ; un gonflement des articulations et des sensations de faiblesse

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 15 janvier 2022 11:52

    des propriétés toxicologiques et toxicocinétiques de cette substance.
    1.maladie de la peau, très douloureuse, défiguration des personnes employées dans l’industrie des composés organochlorés : l’acné chlorique
    2.atteintes hépatiques
    3.résistantes à la dégradation ; même faire bouillir dans de l’acide sulfurique concentré
    5.infécondité
    6.lésions de la peau et des griffes, des intestins, des reins, des glandes surrénales et du squelette
    7. une étrange dermatose accompagnée de conjonctivite, d’un
    gonflement des paupières et d’acné chlorique
    8. pustules acnéiformes généralisé
    10 une pigmentation des ongles, de la peau et des muqueuses ; une sudation accrue des paumes ; des céphalées aiguës ; un gonflement des articulations et des sensations de faiblesse

    interdiction de consommation des poissons
    les années 80 certains gouvernements nationaux publièrent des consignes sanitaires suggérant de réduire la consommation de poisson contaminé par des PCB et de limiter l’allaitement maternel dans le temps.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 16 janvier 2022 14:31

    Décrivez quelques-unes des propriétés Toxicocinétiques de Polychlorobiphényles

    Les PCB sont bien absorbés par toutes les voies et s’accumulent dans les tissus gras. Après métabolisation partielle, ils sont principalement éliminés par les selles et à un moindre degré par les urines. Ils sont inducteurs des enzymes hépatiques. Ils passent à travers le placenta et le lait. Bien absorbés par toutes les voies d’exposition, les PCB sont fixés en majeure partie sur les tissus gras où ils ont tendance à s’accumuler. Ils sont partiellement métabo¬lisés en oxydes d’aryle, intermédiaires très réactifs sur les molécules de l’organisme. L’excrétion se fait par les selles et de façon moins impor¬tante par les urines. Les dérivés hautement chlorés sont les moins éliminés. Les PCB sont des inducteurs des enzymes hépatiques, ce qui explique vraisemblablement une partie de leurs effets toxiques. Ils traversent le placenta et passent dans le lait maternel.

    Propriétés toxicologiques

    Les effets spécifiques des PCB sont difficiles à distinguer du fait de la présence dans ces produits de certains pol¬luants toxiques. Les principales intoxications décrites chez l’homme concernent des cas d’ingestion répétée d’aliments pollués accidentellement par 800 à 1000 mg/kg de PCB eux-mêmes contaminés par d’autres substances telles que des polychlorodibenzofuranes et des polychlorodibenzodioxines. Les victimes souffrirent principalement de chloracné, de troubles oculaires (hyperhémie, pigmentation, œdèmes et kystes conjonctivaux), de perturbations neurologiques, gastrointestinales et d’asthénie.

    Comment se fait-il que les poissons dans le Rhône soient interdits à la consommation ?

    Les poissons dans le Rhône soient interdits à la consommation car les PCB sont diffusés dans l’environnement ou les molécules ne sont pas dégradées par de processus biologique classique et accumulés dans les sédiments de cours d’eau. Ils sont des Polluants Organiques Persistants (POPs) peu soluble dans l’eau avec grande stabilité chimique, métabolique important et des effets toxiques. En effet, la consommation de poisson est interdit à cause de l’observation de PCB massive dan la rivière de Rhône, mais aussi la voie de contamination généralement chez l’homme et l’alimentation. Du coup, les PCB peuvent perturber le fonctionnement des cellules grâce à leur propriété lipophile facilite accumulation des tissus adipeux pendant plusieurs année, en inhibant certaines molécules du corps. Les effets sur la santé sont multiples, et ils seraient associés à une augmentation du risque de cancer tous types confondus, lymphomes, malformations, maladies développementales.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 23 janvier 2022 15:50

    Les PCB sont des substances qui sont peu solubles dans l’eau (huiles, cires…), elles ne se décomposent pas facilement et sont extrêmement résistantes à la dégradation. Ainsi, elles diffusent bien dans l’environnement, notamment par aérosolisation et se retrouve particulièrement en eau douce. Par ailleurs, ce sont des molécules lipophiles qui s’accumulent dans les graisses, notamment des poissons gras. Pour les humains, la principale source d’exposition aux PCB est l’alimentation. Par conséquent, le Rhône étant une rivière particulièrement touchée par la pollution aux PCB, il est cohérent d’interdire la consommation des poissons issus de la pèche en son sein.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 27 janvier 2022 23:26

    Sont des hydrocarbures halogénés, des composés aromatiques organochlorés de haut poids moléculaire, avec une stabilité chimique et métabolique importante. Ils sont des polluants organiques, très persistants dans l’environnement (l’eau et sol) et ils s’accumulent tout le long de la chaine alimentaire et surtout chez les espèces dites bio-accumulatrices (ils persistent très longtemps dans leur réservoir lipidique), et c’est pour cette raison, ils ont interdit la consommation et la vente de tout poison péché dans le « Rhône » qui est connu par ses rivières très pollué par les PCB.
    La pénétration des PCB dans l’organisme humain se fait généralement via l’alimentation, par l’ingestion des produits d’origine animal riche en matières grasses (lait, poisson, œuf), après ils se distribuent préférentiellement dans les tissus adipeux ou il forme des métabolites plus hydrosolubles.
    Les PCBs peuvent induire : cancer (Ex : Dioxine), la formation d’espèces réactives de l’oxygène, suppression immunitaire, et des effets endocriniens à différents degrés et par différentes voies.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 28 janvier 2022 12:59

    Les PCB persistent dans l’environnement, ils sont peu solubles dans l’eau, ils ne se dégradent pas complètement biologiquement, ils ont une stabilité chimique et métabolique importante.
    La pollution aux PCB est due à une accumulation forte au niveau des sédiments des rivières. Leur propriété lipophile facilite l’accumulation dans les tissus adipeux pendant plusieurs années. Ceci favorise la concentration des PCB dans les rivières, etc. Ce qui mène à l’interdiction de consommation du poisson.
    Et chez l’être humain , l’exposition moyenne des populations aux PCB se fait par voie alimentaire, par la consommation des poissons, la viande, etc.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 30 janvier 2022 16:51

    Les PCB sont des polluants environnementaux ubiquitaires et persistants avec une accumulation au niveau des sols et des sédiments des rivières, insolubles dans l’eau et résistants aux fortes chaleurs, très liposolubles, faisant partie des contaminants bioaccumulables qui se dégradent très peu dans l’environnement. Classés autant que cancérigènes pour l’Homme.
    La contamination de l’homme se fait par l’ingestion de produits d’origine animale (poissons, œufs, viandes, et produits laitiers). C’est pour cette raison que les poissons sont interdits à la consommation
    dans le Rhône, étant donné que la région est fortement polluée par les PCB.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 31 janvier 2022 18:06

    es polychlorobiphényles (PCB) sont des hydrocarbures halogéné des composes aromatiques organochlorés ,polluants organiques persistants c’est-à-dire des substances qui se désagrègent très peu dans l’environnement et s’accumulent dans différents milieux, et en particulier le sol et l’eau ,même dans les chaines alimentaires par exemples le poisson qui survie dans les rivières en plus de
    90 % de l’exposition passe par l’alimentation Les graisses animales constituent la source principale des PCB pour cette raison ils ont interdits la consommation de toutes les poissons de la régions de Rhône ,
    les PCB provoque la baisse de la fertilité, mort fœtale, endométriose, des déficits d’apprentissage, des troubles du comportement ou des déficits sensoriels

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 3 février 2022 22:48

    Les PCB sont toxiques, écotoxiques et reprotoxiques, ces substances s’accumulent dans l’organisme au cours du temps, provoquant des effets neurotoxiques, troubles comportementaux observés chez les enfants ayant été exposé pendant la grossesse et l’allaitement. Chez les adultes , des effets tels que perturbations métaboliques, effets sur la thyroïde.
    Les PCB sont absorbés par l’alimentation, mais aussi par inhalation ou contact cutané dans certains cas. Les PCB sont des polluants ubiquitaires, omniprésents dans l’environnement. Les molécules sont persistantes dans les tissus vivants et ne se décomposent pas facilement
    Par ailleurs, ces substances se sont révélés très résistantes à la dégradation. Elles se sont accumulées dans la chaîne alimentaire.
    Ces substances sont retrouvés en quantité plus importante dans les poissons de rivières.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 23 février 2022 00:19

    Les polychlorobiphényles (PCB) sont des polluants organiques persistants (se désagrègent très peu) dans l’environnement et s’accumulent dans différents milieux, et en particulier le sol, tout comme les sédiments des rivières

    Les poissons dans le Rhône sont interdits à la consommation due à la pollution élevée aux PCB, à cause de leur forte bio-accumulation

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 3 mars 2022 19:50

    Les PCB possèdent des propriétés toxicologiques comme :
    Présentant d’une grande stabilité thermique
    La décomposition des PCB donne naissance a du chlorure d’hydrogène corrosif.
    La pyrolyse des PCB en présence d’oxygène conduit a la formation de petites quantités de composes suspectes d’être extrêmement toxiques notamment des polychlorodibenzofurances.
    Les PCB résistent bien aux agents chimiques tels que acides , bases et oxydants.
    Le PCB est bien absorbé par toutes les voies d’exposition et s’accumule dans les tissus gras

    L’interdiction de la consommation des poissons du Rhône du a sa pollution au organiques d’origine industriels (PCB) hautement toxiques, stables, très peu biodégradables, leur production et leur utilisation ont progressivement été réduites au cours des années 70 puis interdites en 1987, elles se sont progressivement accumulées dans l’environnement, en particulier dans certains réservoirs comme les sédiments marins ou de rivière et l’alimentation constitue la principale source d’exposition aux PCB d ou vient l’interdiction de la consommation du poissons infectés.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 29 octobre 2022 14:54

    Absorption gastrointestinale mais aussi cutanée et pulmonaire, distribution et stockage dans le tissu graisseux
    Responsable de troubles neurologiques, fausses couches
    Cancerigene
    Phenomene de bioaccumulation du fait de leur persistance d’ou l’interdiction de la consommation des poissons

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 8 décembre 2022 12:10

    propriétés toxicologiques : bioaccumulation (dans la chaîne alimentaire) mais aussi une biodégradration dans l’environnement augmentant la toxicité des PCB, perturbateur endocrinien et foetotoxique.

    - La toxicocinétique des PCB :
    1) l’absorption se produit à 90% par l’alimentation, les graisses animales constituant la source principale des PCB.
    2) la distribution, une fois absorbés, les PCB s’équilibrent entre les compartiments graisseux de tout l’organisme
    3) le métabolisme, en particulier les PCB interfèrent avec
    des systèmes enzymatiques du foie qui sont importants pour la détoxication.
    4) l’élimination, est quasi nulle due à une très forte stabilité de ces substances

    Les PCB sont extrêmement résistants et persistants dans les tissus vivants, provoquant une accumulation tout au long de la chaîne alimentaire. Ainsi les poissons sont particulièrement sensible et "la teneur en PCB des poissons pêchés en différents points du Rhône a atteint jusqu’à sept fois le seuil autorisé par l’Organisation mondiale de la santé. "

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 10 décembre 2022 17:59

    Bioaccumulation : le PCB s’accumule dans les organismes vivants et dans la chaine alimentaire
    Bioamplification : l’augmentation de concentration du PCB au sein d’organismes du bas vers le haut de la chaîne alimentaire
    Reprotoxicité : diminution de la fecondité des phoques contaminés
    Toxicité pour le corps : exemple de l’accident de Yusho. Suite à l’exposition, les individus concernés présentaient nombreux dommages et symptomes
    Foetotoxicité : retards de croissance et dommages sur les enfants exposés in utero (accidents Yucheng et Yusho)
    Persistance : la dégradation de la substance dans l’eau, le sol et air est très longue en raison de la stabilité des molécules
    Perturbation du système endocrinien : signes de perturbation endocrinienne dans les enfants exposés lors de l’accident Yucheng

    L’humain absorbe le PCB pour la plupart via son alimentation, et les poissons dans le Rhone présentent des teneurs particulièrement hautes en PCB. Pour cela leur consommation est interdite

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 11 décembre 2022 16:18

    Propriétés toxicologiques et toxicocinétiques des PCB (Biphényls Polychlorés) :
    Les PCB présentent une toxicité aigue faible ;
    - La toxicité aigue orale et cutanée est faible .Des atteintes cutanées, hépatiques et hématologiques sont rapportées dans les études de toxicité aigue ou subaigüe.
    Lors d’expositions prolongées, des hyperplasies gastriques, une atrophie thymique et une hyperlipidémie peuvent aussi subvenir.
    - effets génotoxiques
    - effets cancérogènes :
    Tumeurs cutanées, digestives et hépatiques, ainsi que des leucémies ont été décrites. Toutefois, les données épidémiologiques ne montrent pas d’augmentation significative de l’incidence des cancers sur les personnels exposés aux PCB
    Effets sur la reproduction :
    Il a été constaté des anomalies chez les enfants de femmes qui avaient consommé en cours de grossesse des aliments contaminés par des PCB et d’autres substances. Ces anomalies portaient essentiellement sur la peau, les muqueuses ou les phanères.
    Les poissons dans le Rhône sont interdits à la consommation parce que le fleuve de Rhône est très contaminé par les PCB (40 fois la dose admissible par l’OMS),et du coup les poissons sont contaminés donc ils peuvent être sources de contamination pour les humains d’où leur interdiction à la consommation.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 16 décembre 2022 13:55

    Le PCB est un contaminant environnemental commun et persistant, s’accumule dans le sol et les sédiments fluviaux, insoluble dans l’eau et résistant aux hautes températures, très soluble dans les graisses, fait partie du polluant accumulé, biodégradable et se dégrade très peu dans l’environnement. . Classé cancérogène pour l’homme.
    La pollution humaine se produit par la consommation de produits d’origine animale (poisson, œufs, viande et produits laitiers). C’est pour cette raison que le poisson est interdit à la consommation
    dans le Rhône, car la zone est fortement contaminée par les PCB

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 17 décembre 2022 21:29

    Les polychlorobiphényle sont toxiques, écotoxiques et reprotoxiques (y compris à faible dose en tant que perturbateurs endocriniens). Ce sont des polluants ubiquitaires et persistants,Très liposolubles, ils font partie des contaminants bioaccumulables,Ils sont classés comme « cancérogènes probables » . La pollution aux PCB est diffuse, avec une accumulation forte au niveau des sédiments des rivières. Leur propriété lipophile facilite l’accumulation dans les tissus adipeux pendant plusieurs années. Ceci favorise la concentration des PCB chez des espèces fortement bio-accumulatrices (dans les rivières : carpes, brèmes, silures, etc.). C’est ce que l’on observe dans le Rhône où la pollution aux PCB est massive, ce qui a donné lieu à l’interdiction de consommer le poisson.
    L’alimentation est la première source d’exposition aux PCB (90 % de l’exposition totale, surtout via des produits d’origine animale : poisson, viande, œufs, produits laitiers)

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 21 décembre 2022 18:15

    Les polychlorbiphényles ont été largement utilisés dans plusieurs domaines particulièrement dans l’industrie électrique en raison de leurs caractéristiques ( moins inflammables , moins volumineux et plus stables). Il a fallu plusieurs années pour se rendre compte de leurs effets nocifs sur la santé humaine et l’environnement. Il a été démontré que ces substances ne se décomposent pas facilement et persistent dans les organismes vivants. Parmi les preuves de persistance et d’accumulation de ces produits c’est leur présence dans des régions reculées comme l’Arctique, leur infiltration dans les rivières et leur présence en concentration plus élevée chez des oiseaux piscivores que chez les poissons de la même région.
    Comme le fleuve du Rhône est fortement pollué par les PCB, la consommation de ses poissons a été interdite pour éviter ces effets délétères sur la santé humaine.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 28 décembre 2022 23:01

    Les PCB sont des substances capables de se disperser et de se bio accumuler en fortes concentrations dans l’environnement. L’étude de Fensen a conclu que ces molécules ne se décomposent pas facilement, et sont potentiellement persistantes dans les tissus.
    L’interdiction de consommation de poisson du Rhône est due à l’accumulation de PCB dans les rivières, où les concentrations les plus élevées sont détectées dans les sédiments lorsque les débits sont faibles. De plus, il a été démontré par une étude menée dans le Michigan que les enfants dont les mères mangeaient des quantités importantes de poisson dans ce lac avaient une activité réduite (mauvais résultats, confusion, etc.) liée à leur charge corporelle en PCB.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 31 décembre 2022 14:47

    Les PCB ont une stabilité chimique et métabolique remarquable et sont peu solubles dans l’eau, c’est pourquoi ils mettent beaucoup de temps à se décomposer par biodégradation et persistent plus longtemps dans l’environnement, les humains sont exposés aux PCB par l’alimentation. En raison de leur lipophilie, les PCB peuvent s’accumuler dans le tissu adipeux pendant une longue période, et ils peuvent s’accumuler dans les ruisseaux et les rivières. C’est pourquoi la consommation de poisson a été interdite dans la vallée du Rhône, où se produisent la pollution aux PCB et son accumulation.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 2 janvier 2023 15:54

    Les poissons peuvent absorber des substances toxiques présentes dans l’eau, ce qui peut les rendre dangereux pour la consommation humaine.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 2 janvier 2023 18:02

    Les propriétés toxicologique et toxicocinétique sont les suivantes : une grande stabilité
    chimique, une faible solubilité dans l’eau, une grande lipophilie ainsi qu’une tendance à la
    bioaccumulation.
    Concernant le cas des poissons dans le Rhône, où la consommation de poisson a été interdite car la pollution aux PCB est massive dans le milieu, ce qui peut provoquer des risques de santé vu leur toxicité pour l’homme.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 9 janvier 2023 14:13

    Les PCB ont une stabilité chimique et métabolique importante et sont peu solubles dans l’eau, c’est pour cela qu’ils mettent beaucoup de temps pour se dégager via la dégradation biologique et persiste plus longtemps dans l’environnement.
    les humains sont exposés aux PCB par voie alimentaire.
    C’est pour cela qu’au Rhône où l’on observe une pollution aux PCB et leur accumulation on a interdit la consommation des poissons.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 1er février 2023 19:46

    Les polychlorobiphényles (PCB) sont des composés organiques chlorés qui furent synthétisés
    en laboratoire pour la première fois en 1881. Le PCB est stable et ne se dégrade pas facilement dans l’environnement, ils peuvent causer des effets nocifs pour la santé humaine, tels que des perturbations endocriniennes, des dommages au système nerveux, une augmentation du risque de cancer, ils peuvent s’accumuler dans les tissus animaux, ce qui peut causer une augmentation de la concentration de PCB à mesure qu’ils se déplacent le long de la chaîne alimentaire. c’est pour toutes ces raisons que les poissons dans le Rhône sont interdits à la consommation car la pollution aux PCB y est massive.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 2 février 2023 01:41

    Les propriétés toxicologiques et toxicocinétiques des PCB sont les suivantes : une stabilité chimique et métabolique remarquables, une faible solubilité dans l’eau, une grande lipophilie ainsi qu’une tendance à la bioaccumulation. Les poissons dans le Rhône sont interdits à la consommation suite à la pollution élevée en PCB des fleuves et donc de leur bioaccumulation et leur persistance. Les poissons du fleuve sont contaminés et peuvent être sources de contamination pour les hommes d’où leur interdiction à la consommation.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 9 février 2023 23:34

    Les effets toxicologiques des PCB sont :
    la foetoxicité avec une fenêtre de sensibilité qui a été déterminée.
    la reprotoxicité démontrée sur les mammifères marins et les Hommes
    un caractère cancérogène notamment pour la TCDD

    Les effets toxicocinétiques sont observables après absorption des PCB par les voies digestive et respiratoire. La substance, PCB, est liposoluble et s’accumule dans les graisses, elle est notamment retrouvée en grande quantité pour les poissons gras situés en haut de la chaîne trophique.
    Chez les humains, elle peut également s’accumuler dans le lait maternel.
    Les PCB et notamment la TCDD vient perturber la production d’enzyme en interagissant avec la protéine Ah essentielle aux cytoplasmes des cellules. Elles affectent la reproduction, crée de l’infertilité mais aussi le développement des fœtus exposés dans des fenêtres de sensibilité. Les dommages crées in-utero ou dans les phase post-natale ont des conséquences définitives sur les individus à l’âge adulte.
    Les PCB provoquent de graves lésions hépatiques, c’est donc que le foie, est l’organe chargé de leur excrétion.

    Le Rhône est un écosystème marin. Il a été observé que les écosystèmes d’eau douce présentent des concentrations de PCB supérieures à celles des écosystèmes terrestres à cause de la prédominance d’organismes avec des grandes quantités de matières grasses, dans le haut de la chaîne trophique : les poissons.C’est pourquoi leur consommation est interdite.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 15 février 2023 02:15

    les PCB ont une forte persistance dans l’environnement car ils ne sont pas dégradées complètement de manière classique. la demi-vie varie de 94 jours à 2 700 ans en fonction du types de molécules. elles sont toxiques, écotoxiques et reprotoxiques et la toxicité varie aussi en fonction du poids moléculaire. Leurs caractéristiques lipophile font qu’elles facilement absorbées par les espèces bio accumulatrices comme les poissons alors dans le Rhône les poissons sont interdits à la consommation.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 19 décembre 2023 13:24

    - Il y a 3 propriétés importants à considérer :
    + Toxicité : Ils sont considérés comme des polluants organiques persistants (POP) en raison de leur toxicité à long terme pour les organismes vivants, y compris les humains. Ils sont associés à des effets néfastes sur la santé, tels que des perturbations du système endocrinien, des effets sur le système immunitaire, des effets neurologiques, des effets sur la reproduction, et potentiellement une cancérogénicité.
    + Bioaccumulation : Les PCB ont la capacité de s’accumuler dans les tissus adipeux des organismes vivants, ce qui signifie qu’ils peuvent se concentrer tout au long de la chaîne alimentaire. Les poissons, en tant que prédateurs situés en haut de la chaîne alimentaire aquatique, peuvent accumuler des niveaux élevés de cette substance.
    + Stabilité : Les PCB sont très stables et résistants à la dégradation dans l’environnement. Leur persistance prolongée signifie qu’ils peuvent rester dans l’environnement pendant de nombreuses années, contribuant ainsi à une exposition continue des organismes vivants.

    - Les poissons dans le Rhône sont interdits à la consommation pour l’objectif de protéger de la santé publique. Lorsqu’ils peuvent accumuler des niveaux élevés de ces composés toxiques dans leurs tissus. En conséquence, la consommation de ces poissons peut présenter un risque pour la santé humaine en raison de l’exposition aux PCB. C’est pourquoi des avertissements et des interdictions sont mis en place pour limiter l’exposition humaine à ces substances toxiques.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 19 décembre 2023 23:31

    Les PCB sont lipophiles, ont une solubilité faible dans l’eau et persistent dans l’environnement. Les poissons du Rhône ont une forte concentration de PCB c’est pourquoi ils sont interdits à la consommation.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 21 décembre 2023 21:38

    es PCB sont des substances chimiques qui peuvent s’accumuler dans l’organisme et provoquer des mutations génétiques et des perturbations endocriniennes. Ces effets peuvent avoir des conséquences graves sur la santé, notamment le cancer, les malformations congénitales et les maladies développementales.
    Dans le cas du Rhône, les poissons sont interdits à la consommation en raison de la présence de PCB dans l’eau. Les poissons accumulent les PCB dans leurs tissus, et la concentration de PCB dans les poissons du Rhône est suffisamment élevée pour présenter un risque pour la santé humaine.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 28 décembre 2023 20:15

    PCB TOXICITE ET TOXCOCINETIQUE
    Les PCB, ou polychlorobiphényles, sont une famille de molécule chimique de synthèse qui ont été massivement utilisés de 1930 à 1970 comme lubrifiant et aussi pour la fabrication de transformateurs électriques. On les retrouvait aussi dans certains produits comme certaines huiles, certaines colles et les peintures etc. Cependant, en raison de leur persistance dans l’environnement et de leurs effets néfastes sur la santé humaine et l’écosystème, leur production a été interdite dans de nombreux pays, en France c’est depuis 1987 qu’ils sont inerdit.
    Propriétés Toxicologiques des PCB :
    1. Persistance : Les PCB sont persistants dans l’environnement, ce qui signifie qu’ils ne se dégradent que très lentement au fil du temps. Cela conduit à une accumulation dans les sédiments, les sols et les organismes vivants.
    2. Lipophilicité : Les PCB ont une forte affinité pour les matières grasses. Ils ont tendance à s’accumuler dans les tissus adipeux des organismes, ce qui entraîne une bioaccumulation tout au long de la chaîne alimentaire.
    3. Toxicité : Les PCB sont considérés comme des polluants organiques persistants (POP) et sont toxiques pour les organismes vivants, y compris les humains. Ils peuvent avoir des effets néfastes sur le système immunitaire, le système reproducteur, le système endocrinien et le développement neurologique.
    Toxicocinétique des PCB :
    1. Absorption : Les PCB peuvent être absorbés par inhalation, ingestion ou contact cutané. Une fois absorbés, ils sont distribués dans tout le corps.
    2. Distribution : En raison de leur lipophilicité, les PCB se distribuent largement dans les tissus adipeux et les organes.
    3. Métabolisme : Les PCB peuvent subir un certain degré de métabolisme dans le foie, mais certains métabolites peuvent également être toxiques.
    4. Élimination : L’élimination des PCB est généralement lente, et une partie peut être excrétée dans les selles, l’urine ou le lait maternel.
    Quant à l’interdiction de la consommation de poissons dans le Rhône, elle est due à la contamination des poissons par les PCB présents dans l’eau. Cette pollution est due au déversement de déchets industriels dans le fleuve pendant de nombreuses années conduisant ainsi donc à un dépôt important de PCB dans les sédiments alors que leur élimination est lente. De ce fait les poissons par l’alimentation les concentrent dans leurs tissus et sont dangereux pour la santé humaine puisque les pcb sont toxiques.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 29 décembre 2023 10:15

    Les polychlorobiphényles (PCB), précédemment utilisés dans diverses applications industrielles, ont été réglementés en raison de leur persistance environnementale et de leurs effets néfastes. Classés cancérigènes par le Centre international de recherche sur le cancer, les PCB présentent des risques pour la santé humaine, notamment des troubles neurologiques et des dommages hépatiques après une exposition prolongée. Leur absorption peut se faire par inhalation, ingestion ou contact cutané, avec une distribution prédominante dans les tissus adipeux. Les PCB subissent un métabolisme formant des métabolites potentiellement plus toxiques, et leur élimination lente contribue à leur accumulation dans les tissus. Les restrictions de consommation de poissons dans le Rhône s’expliquent par la contamination des poissons par les PCB, provenant probablement d’activités industrielles régionales. Les poissons bioaccumulent ces composés, créant un risque pour la santé humaine. Les autorités surveillent les niveaux de PCB dans les poissons et imposent des restrictions pour protéger la santé publique face à ces contaminants environnementaux.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 1er janvier 16:28

    Les PCB sont des perturbateurs endocriniens. Une fenetre de vulnérabilité à ces composés est la période de la vie intr-utérine (malformations génitales, troubles du comportement, développement cognitif).
    L’être humain absorbe les PCB par ingestion, par inhalation et par voie cutanée mais plus de 90 % de l’exposition passe par l’alimentation. Les graisses animales constituent la source principale des PCB. Ils s’accumulent donc tout au long de la chaine alimentaire, étant lipophiles, ils se concentrent particulièrement dans les tissus graisseux des animaux. Ainsi, les poissons gras en bout de chaine alimentaire sont particulièrement pollués.
    Une fois absorbés, les PCB s’équilibrent entre les compartiments graisseux de tout l’organisme, en raison de leur forte affinité pour les triglycérides et les esters de cholestérol. Dans le foie, les PCB interfèrent avec des systèmes enzymatiques qui sont importants pour la détoxication.
    Selon des arretes préfectoraux, les poissons pêchés dans le Rhône sont interdits à la consommation car la pollution aux PCB est significative.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 8 janvier 01:38

    Les PCB ont une stabilité chimique et métabolique importante et sont peu solubles dans l’eau, c’est pour cela qu’ils mettent beaucoup de temps pour se dégager via la dégradation biologique et persiste plus longtemps dans l’environnement, les humains sont exposés aux PCB par voie alimentaire.
    Les PCB peuvent s’accumuler dans les tissus adipeux très longtemps grâce à leurs propriété lipophile ainsi qu’ils peuvent s’accumuler dans les ruisseaux et les rivières. L’humain absorbe le PCB pour la plupart via son alimentation, et les poissons dans le Rhône présentent des teneurs particulièrement hautes en PCB. Pour cela leur consommation est interdite.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 13 janvier 15:26

    Les propriétés toxicologiques des PCB :
    Toxicité pour la reproduction : Les PCB sont capables d’avoir des impacts défavorables sur la reproduction, notamment en perturbant les systèmes hormonaux.

    Cancérogénicité : Certains PCB sont catégorisés comme cancérigènes probables pour l’homme en raison de leur association avec certains types de cancer.

    Toxicité hépatique : Les PCB peuvent causer des dommages au foie, perturbant ainsi ses fonctions normales.

    Effets sur le système immunitaire : Ils ont la capacité de fragiliser le système immunitaire, augmentant ainsi la vulnérabilité des individus aux infections.

    Les propriétés toxicocinétiques des PCB :
    Absorption : Les PCB peuvent être absorbés par inhalation, ingestion ou contact cutané.
    Distribution : Ils se distribuent largement dans les tissus adipeux en raison de leur caractère lipophile.
    Métabolisme : Les PCB subissent un certain métabolisme dans le foie, formant des métabolites qui peuvent être plus toxiques.
    Élimination : L’élimination des PCB du corps est généralement lente, contribuant à leur accumulation dans les tissus.
    Concernant la consommation de poissons dans le Rhône, elle est souvent interdite en raison de la présence de PCB. Ces composés, étant lipophiles, s’accumulent dans les tissus gras des poissons au fil du temps. En raison du phénomène de bioamplification, les poissons, en tant que maillons supérieurs de la chaîne alimentaire, ont des concentrations de PCB plus élevées. La consommation de ces poissons peut entraîner une exposition accrue aux PCB, présentant des risques pour la santé tels que des problèmes neurologiques, de reproduction et de développement. Les interdictions visent à protéger la santé des consommateurs contre ces risques

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 22 janvier 22:23

    Les PCB, ou polychlorobiphényles, sont un groupe de composés organochlorés persistants qui ont été largement utilisés dans le passé dans diverses applications industrielles, notamment les transformateurs électriques, les fluides hydrauliques et les isolants. Cependant, en raison de leur persistance, de leur bioaccumulation et de leurs effets toxiques, leur utilisation a été largement restreinte
    les proprietes toxicologique :
    Les PCB présentent une toxicité générale, affectant divers organes et systèmes, notamment le système immunitaire, le système nerveux, le foie et le système endocrinien.
    Certains PCB ont été classés comme cancérigènes probables pour l’homme par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), en particulier ceux avec des structures chimiques spécifiques.
    Les PCB peuvent entraîner des effets néfastes sur le développement, notamment des altérations neurocomportementales chez les enfants exposés in utero.
    Propriétés Toxicocinetique des PCB :
    Bioaccumulation : Les PCB ont une forte propension à la bioaccumulation, c’est-à-dire qu’ils s’accumulent dans les tissus des organismes au fur et à mesure de leur exposition.
    Biomagnification : Les PCB suivent également le processus de biomagnification, où les concentrations de ces composés augmentent à mesure que l’on monte dans la chaîne alimentaire. Cela signifie que les poissons, en particulier les poissons prédateurs, peuvent contenir des niveaux élevés de PCB.
    L’interdiction de la consommation de poissons dans le Rhône peut être attribuée à la contamination de ces poissons par les PCB. Les activités industrielles passées, ainsi que les rejets accidentels, ont pu entraîner la présence de PCB dans le milieu aquatique, contaminant les poissons qui y vivent. Étant donné les propriétés bioaccumulatives des PCB, les niveaux de ces composés peuvent atteindre des concentrations préoccupantes dans les tissus des poissons, ce qui pose un risque pour la santé humaine en cas de consommation.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 23 janvier 16:54

    Propriétés Toxicologiques des PCB :

    - Les PCB sont persistants dans l’environnement en raison de leur stabilité, et ils ont la capacité de s’accumuler dans les sédiments des cours d’eau au fil du temps.

    - Les PCB sont classés comme Polluants Organiques Persistants (POPs), soulignant leur préoccupation en raison de leur résistance à la décomposition et de leur potentiel à causer des effets toxiques à long terme.

    - Les PCB peuvent produire des effets toxiques à des doses relativement faibles, ce qui souligne la préoccupation quant aux risques pour la santé à long terme même à des concentrations apparemment minimes.

    - Les PCB peuvent perturber le fonctionnement des cellules en mimant ou en inhibant certaines molécules du corps, ce qui peut entraîner une perturbation des processus biologiques normaux.

    - Les effets sur la santé liés aux PCB sont multiples et incluent une augmentation du risque de cancer, des lymphomes, des malformations congénitales, des maladies développementales, etc.

    Toxicocinétique des PCB :

    - La charge corporelle en PCB augmente avec le temps, indiquant une accumulation dans l’organisme au fil de l’exposition.

    - L’accumulation au fil du temps crée une fenêtre d’opportunité pour que les PCB exercent des effets toxiques, mettant en évidence les risques potentiels associés à une exposition prolongée.

    - La présence de PCB dans les sédiments du Rhône résulte probablement de décharges volontaires et involontaires, ayant conduit à une contamination des poissons. En raison de la persistance, de l’accumulation, et des effets toxiques à long terme des PCB, les poissons du Rhône sont interdits à la consommation pour protéger la santé humaine contre les risques associés à ces composés chimiques. La décision d’interdiction est basée sur des préoccupations de santé publique liées aux effets nocifs des PCB sur la santé, comme le risque accru de cancer, les malformations, et d’autres problèmes de santé.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 26 janvier 15:11

    Parmi les effetes toxique des PCB on peut citer :
    Infection pulmonaire chez les enfants et des bronchites
    Déformités, inflammation et infection associées de l’oreille
    Perturbations endocriniennes, foetotoxicité importante, troubles de type hyperréactivité chez les nouveaux nées et nourrissons
    Retards de développement staturopondérale et neurologique pour
    chez les adultes on a retrouvé une multiplication des cas d’allergies cutanées, d’acné chlorique, de céphalées, de maladies de la colonne vertébrale et des articulations et de goitres
    les PCB changeaient durant leur bioaccumulation et leur biodégradation dans l’environnement.
    *On a retrouvé que les PCB biologiquement accumulés sont plus toxiques que les PCB commerciaux parce que certains congénères toxiques s’accumulent mieux dans l’organisme.
    *Les poissons dans le Rhone étaient interdit à la consommation parce que on a remarque que certaines catégories présentaient, au niveau du foie et pour la reproduction, une toxicité élevée aux PCB

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 26 janvier 17:43

    Les PCB sont des perturbateurs endocriniens persistants qui s’accumulent dans l’organisme. Les PCB biologiquement accumulés sont de plus les plus toxiques. Plusieurs sites industriels proche du rhone sont suspectés de rejets dans l’eau de PCB qui se sont accumulés dans les poissons. Ces poissons chargés en pertubateurs endocriniens persistants sont ainsi interdits à la consommation.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 28 janvier 23:28

    Les PCB, ou polychlorobiphényles, sont des composés organochlorés qui ont été largement utilisés dans le passé pour diverses applications industrielles, notamment comme isolants électriques, fluides hydrauliques et agents ignifuges. Bien que leur utilisation ait été interdite dans de nombreux pays en raison de leurs effets néfastes sur la santé et l’environnement, les PCB persistent dans l’environnement en raison de leur persistance chimique.

    1-Propriétés Toxicologiques :
    Toxicité : Les PCB sont considérés comme des produits chimiques toxiques, pouvant avoir des effets négatifs sur la santé humaine et animale.
    Cancérogénicité : Certains PCB sont classés comme cancérigènes pour l’homme, avec une association à certains cancers.
    Effets sur le Système Immunitaire : Les PCB peuvent affecter le système immunitaire, entraînant une susceptibilité accrue aux infections.
    Effets Neurologiques : Des effets neurologiques, y compris des altérations du développement cognitif, ont été observés chez les individus exposés.

    2-Toxicocinétique :
    Absorption : Les PCB peuvent être absorbés par inhalation, ingestion ou contact cutané, entrant dans le corps par le système respiratoire, le tube digestif ou la peau.
    Distribution : Une fois dans l’organisme, les PCB se distribuent largement dans les tissus adipeux en raison de leur lipophilicité.
    Métabolisme : Les PCB subissent des processus de métabolisme dans le foie, formant des métabolites qui peuvent être excrétés dans l’urine ou stockés dans les tissus.
    Élimination : L’élimination des PCB est généralement lente, contribuant à leur accumulation dans l’organisme.

    Les poissons dans le Rhône, l’interdiction de consommation peut être liée à la contamination des poissons par les PCB provenant de sources industrielles passées. Les poissons, en particulier les poissons prédateurs tels que le brochet, ont tendance à bioaccumuler les PCB dans leurs tissus. Les personnes qui consomment ces poissons peuvent être exposées à des niveaux élevés de PCB, ce qui peut présenter des risques pour la santé.
    Les autorités réglementaires peuvent interdire la consommation de poissons dans certaines zones en raison des niveaux élevés de contaminants, y compris les PCB. Ces interdictions visent à protéger la santé publique en limitant l’exposition aux substances toxiques présentes dans les poissons.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 31 janvier 12:21

    Les PCB reconnu par leur persistance dans l’environnement grâce à leur solubilité dans l’eau et leur stabilité chimique et métabolique renforce leur résistance aux mécanismes de défense biologique.
    L’interdiction de la consommation de poissons dans le Rhône, est expliqué par la pollution massive par les PCB accumulés dans les tissus adipeux des poissons en raison de leur lipophilicité ce qui implique l’exposition alimentaire via la consommation de ces poissons hautement infectés

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 2 février 01:11

    Les PCB, ou polychlorobiphényles, sont des composés organochlorés persistants qui ont été largement utilisés dans le passé dans diverses applications industrielles, notamment les transformateurs électriques, les fluides hydrauliques et les matériaux d’étanchéité. En raison de leur persistance dans l’environnement et de leurs effets néfastes sur la santé, de nombreuses utilisations des PCB ont été interdites ou restreintes.

    Propriétés toxicologiques des PCB :

    Toxicité pour la santé humaine : Les PCB ont été classés comme cancérogènes probables pour l’homme par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Ils peuvent également avoir des effets sur le système immunitaire, le système reproducteur, et le développement neurologique.

    Bioaccumulation : Les PCB ont une tendance à s’accumuler dans les tissus des organismes vivants. Cela signifie que les niveaux de PCB peuvent être considérablement plus élevés dans les organismes supérieurs de la chaîne alimentaire, ce qui augmente les risques d’exposition humaine par la consommation de poissons ou d’autres produits alimentaires contaminés.

    Persistance environnementale : Les PCB sont persistants dans l’environnement, ce qui signifie qu’ils ne se dégradent que très lentement. Cela conduit à une présence prolongée de PCB dans l’air, l’eau et le sol.

    Toxicocinétique des PCB :

    Absorption : Les PCB peuvent être absorbés par ingestion, inhalation et contact cutané. Une fois dans l’organisme, ils peuvent être distribués dans les tissus.

    Distribution : Les PCB se distribuent largement dans le corps en raison de leur affinité pour les lipides. Ils peuvent être stockés dans les tissus adipeux, le foie et d’autres organes.

    Métabolisme : Les PCB peuvent subir des processus métaboliques dans le foie, donnant lieu à des métabolites potentiellement plus toxiques. Cependant, la capacité du métabolisme des PCB chez les humains est limitée par rapport à d’autres espèces.

    Élimination : L’élimination des PCB de l’organisme est généralement lente, ce qui contribue à leur bioaccumulation.

    En ce qui concerne l’interdiction de la consommation de poissons dans le Rhône, cela est probablement dû à la contamination des poissons par les PCB. Les poissons peuvent absorber les PCB présents dans l’eau et les sédiments, et à mesure qu’ils montent dans la chaîne alimentaire, les niveaux de PCB s’accumulent. Les autorités de santé publique prennent des mesures pour protéger la population en interdisant ou en limitant la consommation de poissons provenant de zones contaminées par des substances toxiques comme les PCB. Ces restrictions visent à réduire l’exposition humaine aux PCB et à minimiser les risques pour la santé associés à ces composés.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 2 février 01:11

    Les PCB, ou polychlorobiphényles, sont des composés organochlorés persistants qui ont été largement utilisés dans le passé dans diverses applications industrielles, notamment les transformateurs électriques, les fluides hydrauliques et les matériaux d’étanchéité. En raison de leur persistance dans l’environnement et de leurs effets néfastes sur la santé, de nombreuses utilisations des PCB ont été interdites ou restreintes.

    Propriétés toxicologiques des PCB :

    Toxicité pour la santé humaine : Les PCB ont été classés comme cancérogènes probables pour l’homme par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Ils peuvent également avoir des effets sur le système immunitaire, le système reproducteur, et le développement neurologique.

    Bioaccumulation : Les PCB ont une tendance à s’accumuler dans les tissus des organismes vivants. Cela signifie que les niveaux de PCB peuvent être considérablement plus élevés dans les organismes supérieurs de la chaîne alimentaire, ce qui augmente les risques d’exposition humaine par la consommation de poissons ou d’autres produits alimentaires contaminés.

    Persistance environnementale : Les PCB sont persistants dans l’environnement, ce qui signifie qu’ils ne se dégradent que très lentement. Cela conduit à une présence prolongée de PCB dans l’air, l’eau et le sol.

    Toxicocinétique des PCB :

    Absorption : Les PCB peuvent être absorbés par ingestion, inhalation et contact cutané. Une fois dans l’organisme, ils peuvent être distribués dans les tissus.

    Distribution : Les PCB se distribuent largement dans le corps en raison de leur affinité pour les lipides. Ils peuvent être stockés dans les tissus adipeux, le foie et d’autres organes.

    Métabolisme : Les PCB peuvent subir des processus métaboliques dans le foie, donnant lieu à des métabolites potentiellement plus toxiques. Cependant, la capacité du métabolisme des PCB chez les humains est limitée par rapport à d’autres espèces.

    Élimination : L’élimination des PCB de l’organisme est généralement lente, ce qui contribue à leur bioaccumulation.

    En ce qui concerne l’interdiction de la consommation de poissons dans le Rhône, cela est probablement dû à la contamination des poissons par les PCB. Les poissons peuvent absorber les PCB présents dans l’eau et les sédiments, et à mesure qu’ils montent dans la chaîne alimentaire, les niveaux de PCB s’accumulent. Les autorités de santé publique prennent des mesures pour protéger la population en interdisant ou en limitant la consommation de poissons provenant de zones contaminées par des substances toxiques comme les PCB. Ces restrictions visent à réduire l’exposition humaine aux PCB et à minimiser les risques pour la santé associés à ces composés.

    Répondre à ce message

  • Cas des PCB 19 février 01:41

    Les polychlorobiphényles, également appelés PCB, sont des composés organochlorés qui ont été fréquemment utilisés comme isolants électriques, fluides hydrauliques et agents de transfert de chaleur. Les PCB ont été interdites dans de nombreux pays en raison de leurs effets néfastes sur la santé et l’environnement, mais leur stabilité chimique les maintient dans l’environnement.
    Les propriétés toxicologiques des PCB incluent :
    Toxicité : Les PCB sont classés comme des produits chimiques toxiques, bioaccumulables et persistants. Ils ont la capacité de s’accumuler dans les tissus des organismes vivants, ce qui peut entraîner des effets toxiques à long terme.
    Effets sur la santé humaine : Les PCB ont été liés à une variété d’effets négatifs sur la santé humaine, y compris les troubles endocriniens, les perturbations du système reproducteur, le système immunitaire et le développement neurologique.
    Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a identifié certains PCB comme potentiellement cancérogènes chez l’homme.
    Les caractéristiques toxicocinétiques des PCB comprennent :
    Absorption : Les PCB peuvent être absorbés via l’alimentation, l’inhalation ou l’application sur la peau.
    Distribution : Une fois absorbés, les PCB se répandent dans tout le corps, s’accumulant principalement dans les tissus adipeux en raison de leur acidité.
    Métabolisme : Le foie métabolise les PCB, créant des métabolites potentiellement toxiques.
    Élimination : Les PCB sont généralement éliminés lentement du corps, ce qui contribue à leur bioaccumulation.
    L’interdiction de la consommation de poissons dans le Rhône est probablement due à la contamination des poissons par les PCB provenant de sources industrielles ou d’autres activités humaines. En raison de leur biologie et de leur place dans la chaîne alimentaire, les poissons ont tendance à accumuler des PCB à des concentrations plus élevées que celles de leur environnement. La consommation de poissons contaminés par des PCB peut présenter des risques pour la santé humaine, d’où des avertissements ou des interdictions de consommation dans certaines régions. Cela vise à protéger la population contre les effets néfastes des PCB sur la santé.

    Répondre à ce message

Poser une question

SPIP3  Mise à jour : le 21 juin 2024 | Chartes | Mentions légales | A propos