Cas des PCB

Les PCB sont peu solubles dans l’eau, avec une stabilité chimique et métabolique importante ce qui explique leur forte persistance dans l’environnement où les molécules ne sont pas dégradées complètement par des processus biologiques classiques.
La pollution aux PCB est diffuse, avec une accumulation forte au niveau des sédiments des rivières. Leur propriété lipophile facilite l’accumulation dans les tissus adipeux pendant plusieurs années. Ceci favorise la concentration des PCB chez des espèces fortement bio-accumulatrices (dans les rivières : carpes, brèmes, silures, etc.). C’est ce que l’on observe dans le Rhône où la pollution aux PCB est massive, ce qui a donné lieu à l’interdiction de consommer le poisson.
Pour l’humain, l’exposition moyenne des populations aux PCB se fait majoritairement par voie alimentaire, en particulier par l’ingestion de graisses animales (poissons, œufs, lait, viande).

Décrivez quelques-unes des propriétés toxicologiques et toxicocinétiques de cette substance. Comment se fait-il que les poissons dans le Rhône soient interdits à la consommation ?

Poser une question

SPIP3  Mise à jour : le 29 septembre 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos