Toxicité développementale et reprotoxicité

Il existe une confusion fréquente entre ces deux termes. La toxicité développementale concerne globalement l’exposition à un produit toxique pendant la grossesse, la phase néonatale, et les premières années de l’enfant. La reprotoxicité concerne les atteintes de la fonction reproduction, quel que soit le moment de l’exposition. Il peut y avoir des situations d’expositions et des effets qui se recoupent mais sur le plan de la santé ce sont pourtant deux sujets bien distincts. On observe également une certaine ambiguïté dans les termes dans la réglementation.

Remarquons également que la fenêtre de sensibilité ne concerne pas uniquement la phase développementale. Sa signification est que des effets toxiques peuvent être très forts à certaines périodes de la vie, lorsque l’organisme est confronté à des besoins spécifiques et se trouve dans une vulnérabilité particulière. Le DDT par exemple a une fenêtre de sensibilité au moment de la puberté.

Quelle différence faites-vous entre la toxicité développementale et la reprotoxicité ? Vous pouvez vous appuyer sur un exemple pour illustrer votre propos

Poser une question

SPIP3  Mise à jour : le 29 septembre 2020 | Chartes | Mentions légales | A propos