Valeur toxicologique de référence

L’ANSES rappelle les étapes principales pour élaborer une VTR :

-  recenser et analyser les données de toxicité disponibles, sur la base d‘études épidémiologiques et/ou expérimentales,
-  identifier le ou les organes cibles et l’effet critique,
-  identifier l’hypothèse de construction, à seuil ou sans seuil de dose, en fonction du mode d’action de la substance,
-  choisir une (ou plusieurs) étude clé de bonne qualité scientifique permettant généralement d’établir une relation dose-réponse (ou dose-effet),
-  définir une dose critique chez l’Homme ou l’animal à partir de cette étude, éventuellement dans le cas d’une dose critique obtenue chez l’animal, ajuster cette dose à l’Homme,
-  pour une VTR à seuil, appliquer des facteurs d’incertitude à cette dose critique de manière à dériver une VTR applicable à l’ensemble de la population,
-  pour une VTR sans seuil, réaliser une extrapolation linéaire à l’origine afin de déterminer un excès de risque unitaire.

Rappelez les étapes importante de la construction d’une VTR.

59 Messages de forum

  • Valeur toxicologique de référence 27 novembre 2020 15:27

    La construction du VTR passe par 4 étapes importantes :
    La première étape concerte la définition de la dose critique qui porte sur les sources disponibles et la réunion de tous les effets connus sur la santé humaine.
    La deuxième étape porte sur le mode d’action de la substance. Il renseigne sur la susceptibilité d’une substance a entrainé un effet critique. Selon le mode d’action, on établit ainsi la DNEL pour un effet sans seuil ou bien le DMEL pour les effets avec seuil de dose.
    La dernière étape concerne la sélection d’effet critique pour les mesures de seuil.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 4 décembre 2020 19:17

    Les étapes importants de la construction d’un VTR sont :
    Définir le contexte,
    Faire le point sur les critères de dangerosité c’est à dire choisir l’effet critique,
    Évaluer les connaissances du moment ce qui revient à choisir la dose critique.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 13 décembre 2020 15:52

    Les étapes importantes de la construction d’une VTR : Ce stigmate toxicologique, valeur toxicologique de référence, ou VTR. Indice permettant la qualification et/ou la quantification d’un risque pour la santé de l’être humaine. Par l’établissement d’une ficelle entre un degré hiérarchique d’exposition à une substance toxique. Les étapes cruciales d’un VTR sont chronologiquement : (1) recensement et analyse des données de toxicité déjà enregistrées. (2) identification des organes ciblées et l’effet critique. (3) identification aussi des hypothèses de départs, seuil de dose (en fonction de la molécule). (4) choix d’études clés de qualités scientifiques avancées. (5) définition de la dose chez l’échantillon (homme ou animal) de par l’étude de l’étape précédente, et l’ajuster. (6) application de facteurs d’incertitude à cette dose de manière à établir un VTR applicable, ou réalisation d’une extrapolation linéaire pour déterminer l’excès de risque ; selon le VTR est à seuil ou non.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 13 décembre 2020 22:28

    Les étapes importantes d’une VTR sont :
    1- définir la dose critique : on doit tenir compte de deux aspects. Les sources de recherche des doses critiques et la mise au point sur tous les effets connus sur la santé.
    2- déterminer le mode d’action de la substance. Il faut voir si la substance a un effet critique selon un mode d’action à seuil ou sans seuil de dose. Cela permet de choisir la méthode adaptée à la construction de la relation dose-réponse.
    3- utilisation de la DNEL (pour les effets qui surviennent au-delà d’un seuil de dose) et DMEL (pour les effets qui se manifestent quelque soit la dose).
    4- effet critique : on sélectionne l’effet principal.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 19 décembre 2020 01:48

    les étapes importante de la construction d’une VTR :

    >> recenser et analyser les données de toxicité disponibles, sur la base d‘études épidémiologiques et/ou expérimentales,
    >>identifier le ou les organes cibles et l’effet critique,
    >>identifier l’hypothèse de construction, à seuil ou sans seuil de dose, en fonction du mode d’action de la substance,
    >>choisir une (ou plusieurs) étude clé de bonne qualité scientifique permettant généralement d’établir une relation dose-réponse (ou dose-effet),
    >>définir une dose critique chez l’Homme ou l’animal à partir de cette étude, éventuellement dans le cas d’une dose critique obtenue chez l’animal, ajuster cette dose à l’Homme,
    >>pour une VTR à seuil, appliquer des facteurs d’incertitude à cette dose critique de manière à dériver une VTR applicable à l’ensemble de la population,
    >>pour une VTR sans seuil, réaliser une extrapolation linéaire à l’origine afin de déterminer un excès de risque unitaire.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 1er janvier 2021 11:11

    Les étapes pour la construction d’une VTR sont :
    -  Recenser et analyser les données de toxicité disponibles, sur la base d‘études épidémiologiques et/ou expérimentales.
    -  Identifier le ou les organes cibles et l’effet critique.
    -  Identifier l’hypothèse de construction, à seuil ou sans seuil de dose, en fonction du mode d’action de la substance.
    -  Choisir une ou plusieurs étude clé de bonne qualité scientifique permettant généralement d’établir une relation dose-effet.
    -  Définir une dose critique chez l’Homme ou l’animal à partir de cette étude, éventuellement dans le cas d’une dose critique obtenue chez l’animal, ajuster cette dose à l’homme,
    -  Pour une VTR à seuil, appliquer des facteurs d’incertitude à cette dose critique de manière à dériver une VTR applicable à l’ensemble de la population.
    Pour une VTR sans seuil, réaliser une extrapolation linéaire à l’origine afin de déterminer un excès de risque unitaire
    u

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 9 janvier 2021 10:57

    Les données sont issues de différents organismes internationaux comme EPA, OMS, ATDSR. Elles sont référencées séparément avec les arguments expérimentaux ayant servi à les établir. Ainsi il est spécifié si les données expérimentales ont permis d’obtenir une NOAEL ou non et les facteurs d’incertitude appliqués pour obtenir la VTR ou RfD en anglais. Il est toujours précisé s’il s’agit de valeurs avec ou sans effet de seuil.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 29 janvier 2021 19:56

    AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 29 janvier 2021 23:30

    - choix de l’effet critique ;
    - choix d’une étude de bonne qualité scientifique permettant généralement d’établir une
    relation dose – réponse parmi un ensemble d’études de bonne qualité ;
    - choix ou construction d’une dose critique à partir des doses expérimentales et/ou des
    données épidémiologiques ;
    - application de facteurs d’incertitude à la dose critique pour tenir compte des incertitudes
    pour les VTR à seuil,
    - réaliser une extrapolation linéaire à l’origine afin de déterminer un excès de risque unitaire
    pour les VTR sans seuil.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 4 février 2021 22:19

    La valeur toxicologique de référence (VTR) est une méthode qui permet d’évaluer les risques d’une substance chimique nocif pour la santé. Cette méthode met en évidence les indices qui déterminent en santé environnementale le lien entre l’exposition de l’homme à une produit toxique et l’occurrence d’un effet nocif observé. La construction de cette valeur toxicologique s’appuie sur deux types d’effets qu’on peut considérer à partir d’un seuil de toxicité ou l’absence de seuil, c’est-à-dire : ceux qui surviennent au-delà d’un seuil de dose, notamment les effets non cancérigènes et ceux qui se manifestent quelque soit la dose, tels que les effets cancérigènes. En effet, elle est construite à partir des relations dose-réponse observée, puis est spécifique d’un effet, d’une porte d’entrée ainsi que d’une durée d’exposition. Mais d’une manière complète, la construction de VTR se décline en trois parties : le choix d’un effet critique ; la détermination d’une dose critique ; l’extrapolation à des niveaux de dose inférieurs à ceux observés dans les études considérant comme base à cette construction.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 5 février 2021 12:38

    1- identification de l’étude , sont généralement menés sur l’animal ayant le profil biologique le plus
    proche de l’homme..
    2-determination de l’effet critique et l’organe cible
    3- détermination de la dose critique/ : la dose qui conduit au premier effet néfaste
    3-poser l’hypothèse
    4- extrapolation de la dose critique d’une situation expérimentale a une situation humaine d’exposition.
    cependant l’extrapolation ne peut pas fournir une valeur de reference car les conditions ne sont pas les memes pour evaluation des risques sur une population d’etude,
    les incertitudes seront pris en compte soit en appliquant les facteurs d’incertitudes a la dose critique pour les efftes a dose pour les vtr sans seuil appliquer un modele mathematique.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 26 octobre 2021 07:36

    Les étapes importantes d’une VTR sont :
    1- définir la dose critique : on doit tenir compte de deux aspects. Les sources de recherche des doses critiques et la mise au point sur tous les effets connus sur la santé.
    2- déterminer le mode d’action de la substance. Il faut voir si la substance a un effet critique selon un mode d’action à seuil ou sans seuil de dose. Cela permet de choisir la méthode adaptée à la construction de la relation dose-réponse.
    3- utilisation de la DNEL (pour les effets qui surviennent au-delà d’un seuil de dose) et DMEL (pour les effets qui se manifestent quelque soit la dose).
    4- effet critique : on sélectionne l’effet principal.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 22 novembre 2021 17:06

    La première étape concerne la définition de la dose critique et deux aspects doivent être pris en compte : les sources disponibles pour rechercher les doses critiques quelque soit la forme et la mise au points sur tous les effets connus sur la santé humaine.
    Ensuite, il faut déterminer le mode d’action de la substance afin de choisir le scénario de construction de la relation dose-réponse.
    La troisième étape est l’établissement d’une DNEL ou DMEL en fonction du mode d’action.
    Et pour finir, il s’agit de sélectionner l’effet critique principal et de la DNEL, DMEL ou autre.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 30 décembre 2021 22:43

    L’élaboration des VTR comprend les étapes suivantes :

    - recenser et analyser les données de toxicité disponibles, sur la base d‘études épidémiologiques et/ou expérimentales,
    - identifier le ou les organes cibles et l’effet critique,
    - identifier l’hypothèse de construction, à seuil ou sans seuil de dose, en fonction du mode d’action de la substance,
    - choisir une (ou plusieurs) étude clé de bonne qualité scientifique permettant généralement d’établir une relation dose-réponse (ou dose-effet),
    - définir une dose critique chez l’Homme ou l’animal à partir de cette étude, éventuellement dans le cas d’une dose critique obtenue chez l’animal, ajuster cette dose à l’Homme,
    - pour une VTR à seuil, appliquer des facteurs d’incertitude à cette dose critique de manière à dériver une VTR applicable à l’ensemble de la population,
    - pour une VTR sans seuil, réaliser une extrapolation linéaire à l’origine afin de déterminer un excès de risque unitaire.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 8 janvier 2022 21:34

    1- identification de l’étude , sont généralement menés sur l’animal ayant le profil biologique le plus proche de l’homme..
    2-determination de l’effet critique et l’organe cible
    3- détermination de la dose critique

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 13 janvier 2022 15:41

    Les étapes importantes de la construction d’une VTR sont au nombre de quatre.
    L’étape 1 consiste en la définition de la dose critique selon les sources disponibles et les effets connus.
    L’étape 2 consiste en la détermination du mode d’action de la substance. Il faut savoir si l’effet critique est induit par un mode d’action à seuil de dose ou sans seuil de dose. L’objectif est de savoir comment se passe le scénario dose-réponse.
    En fonction de cela, on passe à l’étape 3 en établissant soit une DNEL, soit une DMEL.
    On établit soit une DNEL (dose dérivée sans effet) dose maximale calculée pour laquelle aucun effet néfaste ne devrait apparaître. C’est la valeur attribuée aux substances dites à effet « de seuil » de dose.
    Ou alors on établit une DMEL : dose calculée d’effet minimum, élaborée pour les effets qui se manifestent quelque soit la dose (sans seuil de dose). Dans ce cas, tout niveau d’exposition constitue un risque et aucune dose sans effet ne peut être déterminée.
    Enfin, l’étape 4 est celle de la détermination de l’effet critique principal de la DNEL ou de la DMEL.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 15 janvier 2022 12:00

    les étapes importante de la construction d’une VTR.
    - 1. Définition de la dose critique en se basant sur :
    - les doses critiques publiés par des différents organismes
    - type de manifestation et les principaux dangers sur la santé humaine.
    2. identifier le mode d’action de la substance à seuil ou sans seuil de dose
    3. DNEL/DMEL
    définir une DNEL pour un effet à seuil et une DMEL pour les effets sans seuil de dose
    4.identifier l’effet critique major , de la DNEL, et de DMEL

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 16 janvier 2022 14:21

    L’élaboration des VTR selon ANSES comprend les étapes suivantes :

    • Recenser et analyser les données de toxicité disponibles, sur la base d‘études épidémiologiques et/ou expérimentales,
    • Identifier le ou les organes cibles et l’effet critique,
    • Identifier l’hypothèse de construction, à seuil ou sans seuil de dose, en fonction du mode d’action de la substance,
    • Choisir une (ou plusieurs) étude clé de bonne qualité scientifique permettant généralement d’établir une relation dose-réponse (ou dose-effet),
    • Définir une dose critique chez l’Homme ou l’animal à partir de cette étude, éventuellement dans le cas d’une dose critique obtenue chez l’animal, ajuster cette dose à l’Homme,
    • Pour une VTR à seuil, appliquer des facteurs d’incertitude à cette dose critique de manière à dériver une VTR applicable à l’ensemble de la population,
    • Pour une VTR sans seuil, réaliser une extrapolation linéaire à l’origine afin de déterminer un excès de risque unitaire.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 23 janvier 2022 16:04

    Les 4 étapes de la construction des VTR
    - Définition de la dose critique après analyse des données scientifiques disponibles quand elles existent, parfois en passant par une benchmark dose
    - Détermination du mode d’action de la substance : effet monotone versus pas d’effet seuil
    - Choisir d’établir une DNEL ou une DMEL : DNEL si effet seuil, DMEL si pas d’effet seuil
    - Sélection de l’effet critique : en effet, la VTR peut changer en fonction de l’effet critique choisi (lorsque le toxique observé a plusieurs tropismes par exemple)

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 27 janvier 2022 23:24

    L’élaboration des VTR comprend les étapes suivantes (ANSES) :

    - Recenser et analyser les données de toxicité disponibles, sur la base d‘études épidémiologiques et/ou expérimentales,
    - Identifier le ou les organes cibles et l’effet critique
    - Identifier l’hypothèse de construction, à seuil ou sans seuil de dose, en fonction du mode d’action de la substance,
    - Choisir une (ou plusieurs) étude clé de bonne qualité scientifique permettant généralement d’établir une relation dose-réponse (ou dose-effet),
    - Définir une dose critique chez l’Homme ou l’animal à partir de cette étude, éventuellement dans le cas d’une dose critique obtenue chez l’animal, ajuster cette dose à l’Homme,
    - Pour une VTR à seuil, appliquer des facteurs d’incertitude à cette dose critique de manière à dériver une VTR applicable à l’ensemble de la population,
    - Pour une VTR sans seuil, réaliser une extrapolation linéaire à l’origine afin de déterminer un excès de risque unitaire.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 28 janvier 2022 13:59

    Les étapes importantes de la construction d’une VTR ( valeur Toxicologique de Référence) sont les suivantes :
    1. Une enquête de recensement : recenser et analyser et enregistrer les données de toxicité disponibles
    2. Identification de la population ou bien des groupes ciblés pour faire le recensement et les effets.
    3. Identification des hypothèses de départ
    4. Choix des études clé de bonne qualité scientifique (une étape importante)
    5. Détermination d’un échantillon pour définir une dose critique.
    6. Mettre en application l’étude faite d’une manière de dériver une VTR applicable à l’ensemble de la population

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 30 janvier 2022 02:58

    Les quatre étapes importantes de la construction de la VTR sont :

    Etape 1. Définition de la dose critique
    Etape 2. Détermination du mode d’action de la substance
    Etape 3. DNEL/DMEL
    En fonction du mode d’action, établissement d’une DNEL pour un effet à seuil ou bien d’une DMEL pour les effets sans seuil de dose.
    Etape 4. Effet critique

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 30 janvier 2022 16:54

    Une valeur toxicologique de référence (VTR) est conçue comme une mesure à l’usage des gestionnaires de risque dans le but affirmé de protection de la santé des populations ou des écosystèmes. Une VTR est définie dans le cadre de la toxicologie règlementaire et se construit sur la base de la relation dose-effet, principalement en 4 étapes essentielles :
    - définir la dose critique
    - les critères de l’effet critique
    - la dose selon qu’il existe ou non un effet seuil
    - choisir l’effet critique

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 30 janvier 2022 19:24

    Etape 1. Définition de la dose critique par deux aspects ;
    sources disponibles pour rechercher les doses critiques publiées par différents organismes
    La mise au point sur tous les effets connus sur la santé humaine
    Etape 2. Détermination du mode d’action de la substance Avant d’établir une DNEL ou uneDMEL
    Etape 3. DNEL/DMEL En fonction du mode d’action, établissement d’une DNEL pour un
    effet à seuil ou bien d’une DMEL pour les effets sans seuil de dose,
    Etape 4. Effet critique
    Sélection de l’effet critique principal et de la DNEL, DMEL ou autre description qualitative ou semi quantitative correspondante.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 20 février 2022 01:00

    Selon (Anses,2021) L’élaboration des VTR comprend les étapes suivantes :

    - recenser et analyser les données de toxicité disponibles, sur la base d‘études épidémiologiques et/ou expérimentales,
    - identifier le ou les organes cibles et l’effet critique,
    - identifier l’hypothèse de construction, à seuil ou sans seuil de dose, en fonction du mode d’action de la substance,
    - choisir une (ou plusieurs) étude clé de bonne qualité scientifique permettant généralement d’établir une relation dose-réponse (ou dose-effet),
    - définir une dose critique chez l’Homme ou l’animal à partir de cette étude, éventuellement dans le cas d’une dose critique obtenue chez l’animal, ajuster cette dose à l’Homme,
    - pour une VTR à seuil, appliquer des facteurs d’incertitude à cette dose critique de manière à dériver une VTR applicable à l’ensemble de la population,
    - pour une VTR sans seuil, réaliser une extrapolation linéaire à l’origine afin de déterminer un excès de risque unitaire.

    Répondre à ce message

  • Pour construire un VTR, on droit :
    1- Faire un recensement et analyse des données de toxicité déjà enregistrées.
    2 -Identifier des organes ciblées et l’effet critique.
    3 -Identification aussi des hypothèses de départs, seuil de dose (en fonction de la molécule).
    4- Choix d’études clés de qualités scientifiques avancées.
    5- Définition de la dose chez l’échantillon (homme ou animal) de par l’étude de l’étape précédente, et l’ajuster.
    6- Application de facteurs d’incertitude à cette dose de manière à établir un VTR applicable, ou réalisation d’une extrapolation linéaire pour déterminer l’excès de risque ; selon le VTR est à seuil ou non.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 29 octobre 2022 17:03

    definition de la dose critique
    determination du mode d’action
    determination d’une DNEL
    determination de l’effet critique

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 8 décembre 2022 12:48

    Les 4 étapes importantes de la construction d’une VTR sont :
    1) La définition de la dose critique, c’est un state-of-the-art de la littérature à la recherche de toutes les doses critiques publiées par différents organismes quelque soit la forme.
    2) La détermination du monde d’action de la substance, avec ou sans effet de seuil permettant de choisir le scénario de construction de la relation dose– réponse.
    3) Établissement d’une DMEL / DNEL, une DNEL est établie pour les effets qui surviennent au delà d’un seuil de dose, une DMEL est élaborée pour les effets qui se manifestent quelque soit la dose (sans seuil de dose).
    4) Sélection de l’effet critique principal et de la DNEL, DMEL

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 11 décembre 2022 13:41

    Les étapes importantes de la construction d’une VTR sont :

    • recenser et analyser les données de toxicité disponibles, sur la base d‘études épidémiologiques et/ou expérimentales ;
    • identifier le ou les organes cibles et l’effet critique ;
    • identifier l’hypothèse de construction, à seuil ou sans seuil de dose, en fonction du mode d’action de la substance ;
    • choisir une (ou plusieurs) étude clé de bonne qualité scientifique permettant généralement d’établir une relation dose-réponse (ou dose-effet) ;
    • définir une dose critique chez l’Homme ou l’animal à partir de cette étude, éventuellement dans le cas d’une dose critique obtenue chez l’animal, ajuster cette dose à l’Homme ;
    • pour une VTR à seuil, appliquer des facteurs d’incertitude à cette dose critique de manière à dériver une VTR applicable à l’ensemble de la population ;
    • pour une VTR sans seuil, réaliser une extrapolation linéaire à l’origine afin de déterminer un excès de risque unitaire.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 12 décembre 2022 15:07

    Les VTR sont des indices caractérisant le lien entre l’exposition de l’homme à une substance toxique et l’occurrence ou la sévérité d’un effet nocif observé. Elles sont établies par des instances nationales ou internationales (OMS, ATSDR, US EPA, Health Canada, RIVM) et sont spécifiques d’un effet, une voie et une durée d’exposition. Les études animales sont la source principale de données toxicologiques du fait de la difficulté d’obtenir des résultats solides chez l’homme. Pour élaborer il faut suivre trois étapes principales : définir le contexte, choisir l’effet critique et choisir la dose critique

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 18 décembre 2022 11:35

    Une Valeur Toxicologique de Référence est un indice toxicologique permettant de quantifier un risque pour la santé humaine.
    L’élaboration des VTR comprend les étapes suivantes :
    - recenser et analyser les données de toxicité disponibles, sur la base d‘études épidémiologiques et/ou expérimentales ;
    - identifier le ou les organes cibles et l’effet critique ;
    - identifier l’hypothèse de construction, à seuil ou sans seuil de dose,
    - choisir une (ou plusieurs) étude clé de bonne qualité scientifique permettant généralement d’établir une relation dose-réponse (ou dose-effet) ;
    - définir une dose critique chez l’Homme ou l’animal à partir de cette étude, éventuellement dans le cas d’une dose critique obtenue chez l’animal, ajuster cette dose à l’Homme .
    pour une VTR à seuil, appliquer des facteurs d’incertitude à cette dose critique de manière à dériver une VTR applicable à l’ensemble de la population ;
    pour une VTR sans seuil, réaliser une extrapolation linéaire à l’origine afin de déterminer un excès de risque unitaire.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 22 décembre 2022 14:34

    La VTR est un indice calculé par des experts en toxicologie et chimie et soumis au jugement des organismes compétents (EPA, OMS...). Elle est utilisée pour l’évaluation quantitative des risques sanitaires.
    Les étapes suivantes sont nécessaires pour calculer la VTR :
    1- Exploiter les résultats des études épidémiologiques et ou experimentales ( animal).
    2- Choix de l’effet critique ( cancerogénicité, reprotoxicité...)
    3- Déterminer selon le mode d’action et les effets de la substance si la VTR est à seuil de dose( les effets sont proportionnels à la dose) ou sans seuil de dose ( des effets qui se manifestent quelque soit la dose).
    4- Etablir une relation dose-effet.
    5- Obtenir une dose critique à partir des études épidémiologiques et expérimentales.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 29 décembre 2022 00:28

    La (VTR) est une méthode qui permet d’évaluer les risques d’une substance chimique nocive pour la santé, elle met en évidence les indices qui déterminent en santé environnementale le lien entre l’exposition de l’homme à un produit toxique et l’occurrence d’un effet nocif observé.
    La construction de cette valeur toxicologique suit les étapes suivantes :
    - identifier et analyser les données de toxicité disponibles, basées sur des études épidémiologiques et/ou expérimentales,(animal).
    — identification du ou des organes cibles et des effets critiques,
    - détermination de l’hypothèse de formulation, avec ou sans seuil de dose, selon le mode d’action de la substance,
    - établir une relation dose-réponse (ou dose-effet),
    - déterminer la dose critique à partir des études épidémiologiques et expérimentales.
    (Puis : pour la VTR seuil, appliquer les facteurs d’incertitude à cette dose critique pour obtenir une VTR valable pour l’ensemble de la population, et pour les VTR sans seuil, effectuer une extrapolation linéaire à l’origine pour déterminer l’excès de risque unitaire).

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 31 décembre 2022 15:07

    Les étapes pour construire TRV sont :
    - Identifier et analyser les données toxicologiques disponibles sur la base d’études épidémiologiques et/ou expérimentales.
    - Identification des organes cibles et des effets clés.
    - Selon le mode d’action de la substance, déterminer l’hypothèse construite avec ou sans seuil de dose.
    - Sélectionner une ou plusieurs études pivots de bonne qualité scientifique, où une relation dose-réponse peut généralement être établie.
    - déterminer la dose critique pour l’homme ou l’animal à partir de cette étude, en ajustant éventuellement la dose pour l’homme si la dose critique est obtenue pour l’animal,
    - Pour une VTR seuil, le facteur d’incertitude est appliqué à la dose critique pour obtenir une VTR applicable à l’ensemble de la population.
    - Pour la VTR sans seuil, une extrapolation linéaire est effectuée à l’origine pour déterminer l’excès de risque unitaire.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 2 janvier 2023 16:07

    voici les étapes importantes à suivre pour construire une VTR :

    1- Identifier la substance chimique pour laquelle la VTR doit être établie.

    2- Rechercher des données toxicologiques disponibles sur la substance chimique.

    3-Sélectionner les données les plus pertinents pour l’établissement de la VTR, en prenant en compte la qualité des données, leur pertinence pour l’homme ;

    4-Déterminer la dose la plus faible ayant entraîné des effets indésirables sur la santé ;

    5-Évaluer les risques pour la santé liés à l’exposition à la substance en comparant la VTR avec les niveaux d’exposition mesurés ou estimés ;

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 2 janvier 2023 22:37

    1- Recenser et analyser les données de toxicité disponibles ;
    2- Identifier le ou les organes cibles et l’effet critique ;
    3- identifier l’hypothèse de construction ;
    4- Choisir une (ou plusieurs) étude clé de bonne qualité scientifique ;
    5- Définir une dose critique chez l’Homme ou l’animal à partir de cette étude.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 9 janvier 2023 13:17

    les étapes principales pour élaborer une VTR :

    - recenser et analyser les données de toxicité disponibles, sur la base d‘études épidémiologiques et/ou expérimentales,
    - identifier le ou les organes cibles et l’effet critique,
    - identifier l’hypothèse de construction, à seuil ou sans seuil de dose, en fonction du mode d’action de la substance,
    - choisir une (ou plusieurs) étude clé de bonne qualité scientifique permettant généralement d’établir une relation dose-réponse (ou dose-effet),
    - définir une dose critique chez l’Homme ou l’animal à partir de cette étude, éventuellement dans le cas d’une dose critique obtenue chez l’animal, ajuster cette dose à l’Homme,
    - pour une VTR à seuil, appliquer des facteurs d’incertitude à cette dose critique de manière à dériver une VTR applicable à l’ensemble de la population,
    - pour une VTR sans seuil, réaliser une extrapolation linéaire à l’origine afin de déterminer un excès de risque unitaire.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 31 janvier 2023 13:20

    Sélection de la substance : identifier et sélectionner la substance pour laquelle la VTR est requise.
    Détermination de la dose la plus faible produisant un effet observable (NOAEL) : étudier les données toxicologiques pour déterminer la dose la plus faible produisant un effet observable chez les animaux ou les humains.
    Calcul de la dose acceptable : utiliser le NOAEL pour calculer une dose acceptable pour l’homme en prenant en compte les facteurs de sécurité.
    Évaluation de l’exposition : estimer l’exposition réelle ou potentielle de l’homme à la substance.
    Comparer l’exposition à la dose acceptable : comparer l’exposition estimée à la dose acceptable pour déterminer si une intervention réglementaire est nécessaire.
    Révision régulière : réviser la VTR en fonction des nouvelles données toxicologiques pour s’assurer de sa pertinence.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 1er février 2023 22:09

    les étapes importantes de la construction d’une VTR sont : le recensement et l’analyse des données de toxicité, l’identification des organes et l’effet critique, l’identification de l’hypothèse de construction, le choix d’une bonne étude clé de qualité scientifique, la définition du dosage critique, l’application des facteurs d’incertitude

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 2 février 2023 02:30

    Les étapes importantes de la construction d’une VTR sont :
    - Le recensement et l’analyse des données de toxicité enregistrées ;
    - L’identification des organes cibles et l’effet critique ;
    - L’identification de l’hypothèse de construction ;
    - Le choix d’étude(s) clé(s) de bonne qualité scientifique ;
    - La définition de la dose critique chez l’échantillon (Homme ou animal) de l’étude ;
    - Pour une VTR à seuil, appliquer des facteurs d’incertitude à cette dose de manière à établir un VTR applicable ;
    - Pour une VTR sans seuil, réaliser une extrapolation linéaire pour déterminer l’excès de risque.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 12 février 2023 11:28

    Les étapes de construction de la Valeur Toxicologique de Référence
    Étape 1 : La définition de la dose critique au regard de la littérature scientifique et réglementaire. Une connaissance du contexte et de tous les effets connus sur la santé humaine.

    Étape 2 : L’identification du mode d’action de la substance ; s’agit-il d’une substance avec un effet de seuil ou sans seuil. Le choix de la dose critique : dose sélectionnée pour un effet donné en lien avec l’organe cible.
    NOAEL pour les substances avec effet de seuil
    LOAEL pour les substance sans effet de seuil
    Benchmark dose : une approche qualitative ou semi-quantitative déterminée en l’absence de dose critique

    Étape 3 : Le calcul d’une DNEL pour les substances avec effet de seuil ou d’une DMEL pour les substances sans effet de seuil. Cette dose est spécifique de l’effet pour le type d’exposition préalablement défini. Elle est obtenue par une combinaison de la dose critique et des facteurs d’incertitude.

    Étape 4 : Le choix de l’effet critique principal de la DNEL/DMEL
    L’effet critique est un type de manifestation pathologique.

    En l’absence de définition d’effet critique et donc de VTR à proprement dit, les gestionnaires définir des valeurs guides qui sont des seuils de gestion et non un indicateur de la dangerosité de la substance.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 15 février 2023 02:29

    - recenser et analyser les données de toxicité disponibles, sur la base d‘études épidémiologiques et/ou expérimentales
    - identifier le ou les organes cibles et l’effet critique ;
    - identifier l’hypothèse de construction, à seuil ou sans seuil de dose, en fonction du mode d’action de la substance ;
    - choisir une (ou plusieurs) étude clé de bonne qualité scientifique permettant généralement d’établir une relation dose-réponse (ou dose-effet) ;
    - définir une dose critique chez l’Homme ou l’animal à partir de cette étude, éventuellement dans le cas d’une dose critique obtenue chez l’animal, ajuster cette dose à l’Homme ;
    _pour une VTR à seuil, appliquer des facteurs d’incertitude à cette dose critique de manière à dériver une VTR applicable à l’ensemble de la population ;
    - pour une VTR sans seuil, réaliser une extrapolation linéaire à l’origine afin de déterminer un excès de risque unitaire.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 19 décembre 2023 14:22

    Ils sont :

    - Étape 1. Définition de la dose critique
    Il y a 2 aspects doivent être considérés au départ :
    + Les sources disponibles pour rechercher les doses critiques publiées par différents organismes (ou publications scientifiques), quelque soit la forme (ex. NOAEL, BMD, LD50, LC50, BMD(L)10, OR, RR, …)
    + La mise au point sur tous les effets connus sur la santé humaine. En réalité il faut se repérer par rapport à la procédure de l’évaluation des risques, soit reprendre les effets identifiés lors de l’évaluation des dangers.

    - Étape 2. Détermination du mode d’action de la substance
    + Avant d’établir une DNEL ou une DMEL, il est nécessaire de déterminer si la substance induit un effet critique selon un mode d’action à seuil ou sans seuil de dose, car ce mode d’action permet de choisir le scénario de construction de la relation dose– réponse.
    + Une DNEL est établie pour les effets qui surviennent au delà d’un seuil de dose
    (principalement les effets non cancérogènes).
    + Une DMEL est élaborée pour les effets qui se manifestent quelque soit la dose (sans seuil de dose), représentés actuellement par les effets cancérogènes - génotoxiques. En principe pour ces effets, tout niveau d’exposition constitue un risque et aucune dose sans effet ne peut être déterminée.
    + Une substance cancérogène génotoxique peut à la fois induire des effets sans seuil de dose et des effets différents à seuil de dose. Pour une même substance, des DNEL et des DMEL peuvent donc coexister.
    + Quand aucune dose critique n’est disponible et en conséquence aucune DMEL/DNEL ne peut être établie pour un effet, une approche qualitative ou semi quantitative doit être menée.

    - Étape 3. DNEL/DMEL
    +En fonction du mode d’action, établissement d’une DNEL pour un effet à seuil ou bien d’une DMEL pour les effets sans seuil de dose.

    - Étape 4. Éffet critique
    + Sélection de l’effet critique principal et de la DNEL, DMEL ou autre description qualitative ou semi-quantitative correspondante.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 19 décembre 2023 23:35

    1 - Détermination de l’effet critique
    2 - Détermination d’une dose critique (NOAEL, LOAEL, BMD…) à partir des données observées (études épidémiologiques chez l’homme ou études toxicologiques chez l’animal) 3 - Détermination d’une dose critique applicable à l’homme à l’aide d’un ajustement allométrique (uniquement pour la voie respiratoire)
    4 - Utilisation de facteurs d’incertitude (UF et MF) pour obtenir un niveau d’exposition de sécurité acceptable pour l’homme.

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 21 décembre 2023 21:45

    Les étapes principales de la construction d’une VTR sont les suivantes :
    Recenser et analyser les données de toxicité
    Identifier l’effet critique
    Déterminer la dose critique
    Appliquer des facteurs d’incertitude

    Répondre à ce message

  • Valeur toxicologique de référence 29 décembre 2023 09:58

    La Toxicologie réglementaire s’appuie sur les connaissances disponibles pour donner un cadre réglementaire à l’usage de certains produits toxiques.
    Trouver le Point de Départ (PoD) : Identifier la dose sans effet nocif observable DSENO ou la dose la plus basse avec un effet nocif observable à partir des études toxicologiques.
    Choisir des Facteurs correctifs : Appliquer des facteurs correctifs pour tenir compte de l’incertitude (variations entre individus, entre espèces, données incomplètes, etc.).
    Multiplier les Facteurs correctifs : Multiplier ces facteurs pour obtenir un facteur global.
    Calculer la VTR : Diviser la dose de départ par le facteur global pour obtenir la Valeur Toxicologique de Référence.

    Répondre à ce message

  • Pour construire la VTR il faut :
    - Definir la dose critique, faire le point sur les critères de dangerosité à partir des publications et effets connus sur la santé humaine ;
    - Déterminer le mode d’action de la substance : effet-seuil ou sans seuil de dose Déterminer la dose sans effet nocif observable (NOAEL) ou excès de risque relatif (ERI) (DNEL ou DMEL dans le cadre de REACH) ;
    - Sélectionner l’effet critique principal

    Répondre à ce message

  • Les étapes importantes de la construction d’une VTR selon l’ANSES sont :

    - recenser et analyser les données de toxicité disponibles, sur la base d‘études épidémiologiques et/ou expérimentales,
    - identifier le ou les organes cibles et l’effet critique,
    - identifier l’hypothèse de construction, à seuil ou sans seuil de dose, en fonction du mode d’action de la substance,
    - choisir une (ou plusieurs) étude clé de bonne qualité scientifique permettant généralement d’établir une relation dose-réponse (ou dose-effet),
    - définir une dose critique chez l’Homme ou l’animal à partir de cette étude, éventuellement dans le cas d’une dose critique obtenue chez l’animal, ajuster cette dose à l’Homme,
    - pour une VTR à seuil, appliquer des facteurs d’incertitude à cette dose critique de manière à dériver une VTR applicable à l’ensemble de la population,
    - pour une VTR sans seuil, réaliser une extrapolation linéaire à l’origine afin de déterminer un excès de risque unitaire.

    Répondre à ce message

  • Les étapes de la détermination de la valeur toxicologique de référence sont :
    - Identification de l’effet toxique
    - La recherche de la dose sans effet nocif observable DSENO
    - Application des facteurs d’incertitude ( variabilités individuelles, les données incomplètes)
    - Calcule de la VTR : en devisant da DSENO par les facteurs d’incertitude.

    Répondre à ce message

  • Les étapes de la construction d’une VTR selon l’ANSES sont :
    1. Recenser et analyser les données de toxicité disponibles, sur la base d‘études épidémiologiques et/ou expérimentales ;
    2. Identifier le ou les organes cibles et l’effet critique ;
    3. Identifier l’hypothèse de construction, à seuil ou sans seuil de dose, en fonction du mode d’action de la substance ;
    4. Choisir une (ou plusieurs) étude clé de bonne qualité scientifique permettant généralement d’établir une relation dose-réponse (ou dose-effet) ;
    5. Définir une dose critique chez l’Homme ou l’animal à partir de cette étude, éventuellement dans le cas d’une dose critique obtenue chez l’animal, ajuster cette dose à l’Homme ;
    6. Pour une VTR à seuil, appliquer des facteurs d’incertitude à cette dose critique de manière à dériver une VTR applicable à l’ensemble de la population ;
    7. Pour une VTR sans seuil, réaliser une extrapolation linéaire à l’origine afin de déterminer un excès de risque unitaire.

    https://www.anses.fr/fr/content/valeurs-toxicologiques-de-reference-vtr

    Répondre à ce message

  • La construction d’une Valeur Toxicologique de Référence (VTR) implique plusieurs étapes clés. Il faut d’abord identifier l’effet toxique, puis choisir un point de départ basé sur des données expérimentales. Des facteurs d’incertitude sont appliqués pour tenir compte des lacunes dans les données. La VTR est calculée en utilisant une formule spécifique. Un examen par des experts garantit la validité scientifique, et le processus est documenté et communiqué de manière transparente. Une réévaluation régulière est essentielle pour tenir compte des nouvelles données et des avancées méthodologiques en toxicologie.

    Répondre à ce message

  • VTR( valeur toxicologique de référence) caractérise de lien entre une exposition à une substance et l effet nocif observé.. La construction d’une VTR est un processus rigoureux qui implique la compréhension de l’effet critique, de la dose critique, et de l’application des facteurs d’incertitude pour établir une DNEL spécifique à l’exposition considérée. Cette approche permet de garantir un niveau approprié de protection pour la santé humaine.

    Répondre à ce message

  • La construction d’une Valeur Toxicologique de Référence (VTR) implique plusieurs étapes importantes. Voici un résumé des étapes clés :

    - Collecte des données : La première étape consiste à recueillir des données épidémiologiques et toxicologiques sur la substance en question. Cela peut inclure des études sur les effets de la substance sur la santé humaine et animale.

    - Analyse des données : Les données collectées sont ensuite analysées pour déterminer les effets de la substance à différentes doses. Cela peut impliquer des études sur les animaux de laboratoire, des modèles informatiques, et des données épidémiologiques.

    - Identification des effets néfastes : On identifie les effets néfastes de la substance, en particulier ceux qui sont considérés comme pertinents pour la santé humaine.

    - Détermination de la Dose Sans Effet Observé (DSENO) : La DSENO est la dose à laquelle aucun effet nocif n’est observé.

    - Facteurs d’Incertitude : Des facteurs d’incertitude sont appliqués pour prendre en compte les variations individuelles, les différences entre espèces, les lacunes dans les données, etc.

    - Établissement de la VTR : La VTR est calculée en ajustant la DSENO en fonction des facteurs d’incertitude. Elle représente la quantité quotidienne acceptable de la substance par unité de poids corporel.

    - Application de la VTR : La VTR sert de référence pour évaluer les risques associés à une exposition à la substance. Si une exposition dépasse la VTR, des mesures réglementaires peuvent être nécessaires.

    Il est important de noter que la construction d’une VTR est un processus complexe qui nécessite une expertise approfondie en toxicologie et épidémiologie. Les régulateurs et les agences de santé utilisent ces valeurs pour élaborer des lignes directrices et des normes réglementaires visant à protéger la santé publique.

    Répondre à ce message

  • Pour élaborer des VTR il faut :
    - définir le contexte
    - choisir l’effet critique
    - choisir la dose critique
    Ces VTR sont établies par des agences de sécurité sanitaires qui sont sensées protéger les populations exposées.
    La VTR est une dose sans effet nocif observable divisée par un facteur correctif.

    Répondre à ce message

  • La VTR (Valeur Toxicologique de Référence) est une estimation de la dose quotidienne acceptable d’une substance chimique sans effet toxique significatif pour la santé humaine. La construction d’une VTR implique plusieurs étapes importantes :
    - recenser et analyser les données de toxicité disponibles, sur la base d‘études épidémiologiques et/ou expérimentales ;
    - identifier le ou les organes cibles et l’effet critique identifier l’hypothèse de construction, à seuil ou sans seuil de dose, en fonction du mode d’action de la substance ;
    - choisir une (ou plusieurs) étude clé de bonne qualité scientifique permettant généralement d’établir une relation dose-réponse (ou dose-effet) ;
    - définir une dose critique chez l’Homme ou l’animal à partir de cette étude, éventuellement dans le cas d’une dose critique obtenue chez l’animal, ajuster cette dose à l’Homme ;
    - pour une VTR à seuil, appliquer des facteurs d’incertitude à cette dose critique de manière à dériver une VTR applicable à l’ensemble de la population ;
    - pour une VTR sans seuil, réaliser une extrapolation linéaire à l’origine afin de déterminer un excès de risque unitaire.

    Répondre à ce message

  • Les étapes de construction d’une Valeur Toxicologique de Référence (VTR) :
    1- Recensement des données de toxicité :analyse des informations disponibles sur la toxicité de la substance, en se basant sur des études épidémiologiques ou expérimentales.
    2. Déterminer les organes cibles et l’effet critique induit par la substance.
    3. Choix de l’hypothèse de construction :
    4. Sélection d’une étude clé permettant généralement d’établir une relation dose-réponse.
    5. Définition de la dose critique
    6. Application de facteurs d’incertitude (pour VTR à seuil)
    7. Extrapolation linéaire (pour VTR sans seuil)

    Répondre à ce message

  • La construction d’une VTR (VidéoTape Recorder) implique plusieurs étapes importantes. Voici une vue d’ensemble des étapes courantes dans la construction d’une VTR :

    Conception : La première étape est la conception du VTR, où les ingénieurs définissent les spécifications, les fonctionnalités et les composants nécessaires pour répondre aux besoins du marché cible. Cela implique la planification des caractéristiques de lecture, d’enregistrement, de stockage et d’autres fonctionnalités spécifiques.

    Sélection des composants : Une fois la conception établie, la sélection des composants nécessaires commence. Cela inclut le choix des têtes d’enregistrement/lisibilité, des moteurs, des circuits électroniques, des capteurs, des composants de contrôle, etc.

    Assemblage des composants : Les composants sélectionnés sont assemblés pour former le mécanisme global du VTR. Cela implique l’assemblage mécanique et électronique pour garantir le bon fonctionnement de l’appareil.

    Intégration des circuits électroniques : Les circuits électroniques, y compris les cartes de circuits imprimés, sont intégrés dans le boîtier de la VTR. Cela peut inclure l’installation de processeurs, de contrôleurs, d’amplificateurs et d’autres composants électroniques nécessaires.

    Calibration : Une fois assemblé, le VTR doit être calibré pour s’assurer que les composants fonctionnent ensemble de manière optimale. Cela inclut l’ajustement des têtes d’enregistrement/lisibilité, des capteurs et d’autres paramètres pour garantir une performance optimale.

    Tests fonctionnels : Après la calibration, le VTR subit des tests fonctionnels pour s’assurer qu’il fonctionne correctement. Cela inclut des tests de lecture, d’enregistrement, de rembobinage, de pause, etc.

    Fabrication en série : Une fois le prototype validé, la production en série peut commencer. Les unités sont fabriquées en utilisant des processus automatisés pour garantir une cohérence dans la qualité et les performances.

    Contrôle qualité : Chaque unité produite est soumise à un contrôle qualité pour garantir qu’elle répond aux normes établies. Cela peut inclure des tests de performance, des inspections visuelles et d’autres procédures de contrôle qualité.

    Emballage et expédition : Les VTR sont ensuite emballées conformément aux normes de l’industrie et expédiées aux distributeurs, détaillants ou directement aux consommateurs.

    Support technique : Enfin, les fabricants fournissent généralement un support technique continu pour résoudre les problèmes éventuels, offrir des mises à jour logicielles et répondre aux questions des utilisateurs.

    Il est important de noter que ces étapes peuvent varier en fonction du type spécifique de VTR, de son utilisation prévue et des technologies spécifiques impliquées.

    Répondre à ce message

  • L’élaboration des VTR comprend les étapes suivantes :

    recenser et analyser les données de toxicité disponibles, sur la base d‘études épidémiologiques et/ou expérimentales ;
    identifier le ou les organes cibles et l’effet critique ;
    identifier l’hypothèse de construction, à seuil ou sans seuil de dose, en fonction du mode d’action de la substance ;
    choisir une (ou plusieurs) étude clé de bonne qualité scientifique permettant généralement d’établir une relation dose-réponse (ou dose-effet) ;
    définir une dose critique chez l’Homme ou l’animal à partir de cette étude, éventuellement dans le cas d’une dose critique obtenue chez l’animal, ajuster cette dose à l’Homme ;
    pour une VTR à seuil, appliquer des facteurs d’incertitude à cette dose critique de manière à dériver une VTR applicable à l’ensemble de la population ;
    pour une VTR sans seuil, réaliser une extrapolation linéaire à l’origine afin de déterminer un excès de risque unitaire.

    Répondre à ce message

  • La création d’une VTR (Valeur Toxicologique de Référence) nécessite un certain nombre d’étapes cruciales. La VTR est une estimation de la dose quotidienne d’une substance chimique qui a probablement peu d’effets négatifs sur la santé humaine. Voici les étapes importantes dans la création d’une VTR :
    Le point de départ (POD) est identifié comme suit :
    NOAEL (Niveau sans effet) ou LOAEL (Niveau avec des effets le plus bas observé) : Le NOAEL ou, si nécessaire, le LOAEL est identifié comme la dose la plus élevée sans effet nocif ou le niveau le plus bas avec des effets observés à partir des données toxicologiques.
    La sélection du facteur d’incertitude (FI) est la suivante :

    La FI standard utilise un facteur d’incertitude pour tenir compte des variations interspécifiques (entre espèces), intraspécifiques (au sein de la population humaine) et pour extrapoler des données de doses élevées aux faibles doses. Il est courant d’utiliser un FI standard de 100 (10 pour la variabilité interspécifique et 10 pour la variabilité intraspécifique).
    Calculez votre VTR :

    La VTR est déterminée en divisant le NOAEL par le facteur d’incertitude. Cela donne une estimation de la dose quotidienne qui est considérée comme sans danger pour la santé humaine.
    Ajustements particuliers :

    Des ajustements spécifiques peuvent être appliqués pour tenir compte de données limitées, d’effets spécifiques ou d’autres facteurs spécifiques à la substance étudiée.
    Examiné par des spécialistes :

    Évaluation critique : Les experts en toxicologie évaluent souvent la qualité des données, les méthodologies utilisées et les raisons des choix pris lors de la construction d’une VTR.
    Documentation et communication :

    Transparence : La méthodologie utilisée pour créer la VTR doit être transparente. Toutes les données, toutes les hypothèses et toutes les justifications doivent être fournies avec précision.
    Révision régulière :

    Actualisation : Les VTR peuvent être révisées à intervalles réguliers en fonction de nouvelles données scientifiques, de nouvelles méthodes ou de changements dans les réglementations.
    La construction d’une VTR est un processus complexe qui nécessite une expertise en toxicologie, une évaluation prudente des données disponibles et une prise en compte des incertitudes inhérentes à ce type d’estimation. Il est important de noter que la construction d’une VTR est un processus complexe. Les mesures de qualité de l’air, les normes environnementales et d’autres réglementations sont basées sur ces valeurs.

    Répondre à ce message

Poser une question

SPIP3  Mise à jour : le 24 mai 2024 | Chartes | Mentions légales | A propos