La ressource en eau en France

La France est pris ici comme exemple de pays au climat tempéré qui, grâce à une pluviométrie importante, dispose d’un réseau hydrographique vaste et à de nombreuses nappes souterraines et donc d’abondantes ressources en eau.

Les ressources disponibles ne se mesurent pas en volume stocké dans la nature, mais en flux, c’est-à-dire en quantité accessible dans un espace défini et pendant une durée donnée. Les différentes phases du cycle de l’eau s’équilibrent entre les précipitations, le ruissellement, les infiltrations et l’évapotranspiration.
(Précipitations = Ruissellement + Infiltrations + Evapotranspiration)

Le volume annuel total des eaux renouvelables est estimé à environ 170 milliards de mètre cube. Ce volume correspond à l’apport pluviométrique de 440 milliards de m3 moins les phénomènes d’évapotranspiration correspondant à 270 milliards de m3 auxquels s’ajoutent les 10 milliards de m3 représentant les débits entrant des pays voisins. Ces 170 milliards de m3 se repartissent en ruissellement (70 milliards de m3) contribuant ainsi aux crues des rivières et les 100 milliards de m3 restant s’infiltrent et renouvellent les réserves d’eau souterraine, avant de rejoindre les eaux superficielles en alimentant les sources et en contribuant aux débits des cours d’eau et aux crues des nappes. Sur les 170 milliards de m3, 16 milliards servent à alimenter les pays voisins via les cours frontaliers, 160 milliards retournent à la mer et seulement 4 milliards sont consommés par les usages.

Bien que les ressources en eau ne manquent pas car la France dispose d’un climat favorable à leur renouvellement, elles sont inégalement reparties et varient en fonction des saisons. En effet, les périodes de sécheresse peuvent engendrées des difficultés dans les régions méditerranéennes et la pollution et la demande en eau importante dans les régions fortement urbanisées influent sur la ressource. Nous constatons donc sur la figure associée que le bilan annuel est déficitaire.

3 Messages de forum

  • La ressource en eau en France 27 janvier 2011 15:03

    que sont les prélèvements d’eau non restitués ? l’eau qui est bue, l’eau pour la cuisine, ..?
    et quoi d’autre ?
    merci

    Répondre à ce message

  • La ressource en eau en France 1er novembre 2012 20:04

    Bonsoir Prof, Pour revenir à la question précédente, à quoi correspondent les prélèvements d’eau non restituée ?

    Répondre à ce message

  • La ressource en eau en France 1er novembre 2012 20:21

    Je suis curieuse de savoir les dispositions prises par la France pour assurer l’alimentation par infiltration avec un flux aussi important des nappes souterraines ( 100 Mds de m3) , quand on sait que la France est un pays "suffisamment" urbanisé, et lorsqu’on sait que l’urbanisation, au travers du bitumage des routes , de la pose des pavées , pour ne citer que ces exemples là, constitue un obstacle non négligeable à l’infiltration de l’eau et donc à l’alimentation des nappes souterraines ? Et lorsque vous parlez de bilan annuel déficitaire, comment ce problème est-il résorbé ? est ce qu’il n’y a pas de risque à long terme d’assèchement des nappes souterraines ? veuillez m’éclairer s’il vous plaît. Merci.

    Répondre à ce message

Poser une question

info portfolio

JPEG - 114.5 ko
SPIP3  Mise à jour : le 20 novembre 2018 | Chartes | Mentions légales | A propos