Les zones humides

Les zones humides représentent des milieux divers et vastes. Selon l’article premier de la convention RAMSAR « les zones humides sont des étendues de marais, de fagnes, de tourbières, d’eaux naturelles ou artificielles, permanentes ou temporaires, où l’eau est stagnante ou courante, douces, saumâtre ou salée y compris des étendues d’eau marine dont la profondeur, à marée basse n’excède pas six mètres ». Les zones humides se caractérisent également par une présence d’eau au moins une partie de l’année, par des sols saturés en eau et par la présence d’une végétation adaptée à la submersion et/ou aux sols saturés d’eau.

Les milieux humides abritent une biodiversité exceptionnelle tant au niveau végétale qu’animale et leur position d’interface entre la terre et l’eau présentent de nombreux intérêts :
-Fonction biologique : milieux de vie important de nombreuses espèces végétales et animales adaptées aux conditions particulières de ces zones. C’est un lieu d’abri, d’alimentation et de reproduction. Elles peuvent constituer aussi des étapes migratoires pour certaines espèces (oiseaux).
- Fonction hydrologique : les zones humides participent à la régulation du débit des cours d’eau ou de l’épuration des eaux. Leur capacité de stocker puis de restituer l’eau permet d’alimenter les nappes d’eau souterraines et superficielles en cas de besoin.
- Fonction économique : elles sont le support de diverses activités humaines ; telles que le tourisme, la conchyliculture, la pisciculture ou encore la production de sel
- Fonction sociale et culturelle : elles sont, aussi, des lieux de détente et de loisirs

Ces espaces tendent à régresser et certains sont menacés de disparition sous la pression des activités humaines, des changements globaux, des actions de drainage, de pollution des eaux ou encore par la prolifération d’espèces invasives, animales ou végétales.
Ces milieux riches sont, à ce titre, préservés. La France s’est engagée à protéger ces sites en signant la convention de Ramsar ou en mettant en place un réseau de sites Natura 2000 [1].

2 Messages de forum

  • Les zones humides 1er novembre 2012 19:01

    Bonsoir Prof. Qu’entend t-on par espèces invasives ?

    Répondre à ce message

    • Les zones humides 1er novembre 2012 21:29, par Yorghos Remvikos

      Les espèces invasives sont souvent importées. Elles proviennent d’écosystèmes différents et se retrouvent dans un nouvel environnement où elles peuvent prospérer sans limites car elles n’ont pas de prédateurs pour réguler leur expansion, au point de menacer l’écosystème d’accueil. Il y a de nombreux exemples :
      - Caulerpa, une espèce d’algue tropicale, importer dans les eaux de ballast des bateaux, qui envahi le fond de la Méditerannée
      - Une guêpe, de très grande taille, en provenance de Chine et qui décime les colonies d’abeilles en France
      - Le crabe géant de Sibérie, importé dans la Mer du nord et qui a nettoyer les fonds marins

      Répondre à ce message

Poser une question

Voir en ligne : Le site de la convention de Ramsar

Notes

[1La typologie de ces sites provient de deux textes de l’Union européenne, la directive Habitats et la directive Oiseaux

info portfolio

GIF - 118.7 ko
SPIP3  Mise à jour : le 20 novembre 2018 | Chartes | Mentions légales | A propos